•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un garçon disparu a été retrouvé sain et sauf

Une voiture du Service de police d'Edmonton.
L'alerte Amber a été levée samedi matin. Photo: Radio-Canada
La Presse canadienne

Un garçon âgé de 8 ans enlevé vendredi après-midi par sa mère à Edmonton a été retrouvé sain et sauf, samedi matin.

Selon les autorités, le mérite du sauvetage revient en partie à un policier de Calgary qui n'était pas en devoir lorsqu'il a repéré l'enfant et la mère.

Dans un communiqué publié samedi, la police d'Edmonton a mentionné que le policier était au courant de l'alerte Amber. C'est le détachement de la GRC d'Okotoks, au sud de Calgary, qui a mis la femme en état d'arrestation.

« L'arrestation s'est déroulée sans incident », a dit le sergent-chef Ashley Emerson.

La police a ajouté que la femme avait comparu et a été accusée d'enlèvement. Le garçon a été confié à son père.

Les autorités ont lancé une alerte Amber après avoir eu des raisons de croire que l'enfant avait été enlevé par sa mère alors qu'il se trouvait à l'école primaire Waverley, dans l'est de la ville d'Edmonton. L'enfant était en « danger imminent », selon les autorités, mais il n'a pas été blessé.

Au début, les enquêteurs ne savaient pas qui était la femme qui accompagnait l'enfant. Ils ont ensuite appris qu'une ordonnance parentale avait été rendue. Ils ont alors soupçonné que la femme n'avait pas obtenu la garde de l'enfant.

L'alerte amber a été lancée plusieurs heures plus tard, car la police doit être certaine que la sûreté de l'enfant est en jeu.

« C'est seulement quand on atteint ce point que nous utilisons le système. On ne s'en sert pas comme d'un moyen d'enquête afin de régler rapidement une affaire. On l'utilise quand on est sûr que la vie de l'enfant est en danger », a expliqué le policier Emerson.

On croyait que la mère et l'enfant se dirigeaient vers la région de Calgary, où ils ont finalement été retrouvés.

La police a remercié la population, dont les informations ont contribué à retrouver l'enfant.

Justice et faits divers