•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Campagne publicitaire du Conseil scolaire Providence : la CS des Rives-du-Saguenay réplique

Capture d'écran de la publicité du Conseil scolaire catholique Providence sur Facebook
Capture d'écran de la publicité du Conseil scolaire catholique Providence sur Facebook Photo: Facebook / Conseil scolaire catholique Providence
Radio-Canada

Piquée au vif par une campagne de recrutement orchestrée par une commission scolaire ontarienne, la Commission scolaire des Rives-du-Saguenay contre-attaque.

La semaine dernière, dans une offensive à saveur humoristique, le Conseil scolaire catholique Providence relevait le climat rigoureux de nos hivers pour dissuader les profs de venir travailler dans les régions du Québec.

À l’inverse, l’organisation vantait son climat plus doux.

La Commission scolaire des Rives-du-Saguenay a elle aussi diffusé une publicité sur Facebook pour expliquer pourquoi il est plus avantageux d'enseigner ici plutôt qu'à Windsor ou à London.

L’organisation a utilisé le même médium pour mettre à l’avant-plan les avantages de vivre dans la région.

Être à proximité de nos proches, avoir une qualité de vie, avoir des services, des maisons moins chères, tout ça mis ensemble, au bout du compte, ça vaut de l'or.

Claudie Fortin, porte-parole de la Commission scolaire des Rives-du-Saguenay

La campagne, destinée au marché régional, met notamment l’accent sur les activités de plein air et l'absence d'embouteillages au Saguenay-Lac-Saint-Jean.

L’agente de migration chez Place aux jeunes, Sophie Bouchard, estime que la Commission scolaire des Rives-du-Saguenay a bien réagi en moussant les atouts de Saguenay, le tout sur une note positive.

On est beaucoup dans l'image, ces temps-ci. Ils ont repris une campagne avec des fatbikes, des kayaks. Avec les médias sociaux, on n'a pas le choix de répliquer. Ne pas répondre, c'est aussi prendre position, pointe Sophie Bouchard.

D'après le reportage de Gilles Munger

Saguenay–Lac-St-Jean

Éducation