•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une prière du vendredi spéciale dans les mosquées de Vancouver

Des fleurs dans l'escalier d'une mosquée.
Des fleurs ont été déposées devant la mosquée Al Masjid Al-Jamia, à Vancouver, vendredi, à la suite de l'attentat qui a coûté la vie à 49 personnes en Nouvelle-Zélande. Photo: Radio-Canada / Noémie Moukanda
Radio-Canada

Au lendemain des attentats terroristes qui ont fait 49 morts dans la ville de Christchruch, en Nouvelle-Zélande, la communauté musulmane de Vancouver se montre soudée et accueille les messages de soutien des résidents de la ville.

Lors de la prière particulièrement importante du vendredi, l’imam de la mosquée Omar Al-Farooq a prononcé un discours d’unité « important pour les musulmans », selon le bénévole Ayman Khadre.

Une Vancouvéroise venue déposer des fleurs devant la mosquée a souhaité partager son soutien à la communauté musulmane de sa ville en lui demandant ne pas quitter la province.

Je me sens mal à propos de ce qui s'est passé. En tant que blanche, je dois me lever contre la suprématie blanche. C'est horrible.

Vancouvéroise anonyme
Une dizaine d'hommes à genou de dos débordent de la salle de prière. Derrière eux se trouve une cinquantaine de paires de chaussures posées à l'entrée.La mosquée Masjid Omar Al-Farooq était remplie de fidèle vendredi. Photo : Radio-Canada / Noémie Moukanda

Des fidèles touchés par les gestes de soutien des Vancouvérois encouragent tout le monde à venir prier pour les victimes, peu importe leur religion.

Ne pas céder à la terreur

Malgré la présence de la police devant la mosquée vendredi et les plusieurs attentats survenus dans le monde ces dernières années, Ayman Khadre soutient que la communauté musulmane ne semble pas avoir peur de continuer à vivre normalement.

Un gros camion de police stationné à l'entrée de la mosquéeLa police de Vancouver devant la mosquée Al Masjid Al Jamia vendredi matin Photo : Radio-Canada

Ce n’est pas parce qu'une attaque a été commise dans une autre mosquée à un autre endroit qu’on va arrêter de fréquenter les lieux de culte.

Ayman Khadre, bénévole

M. Khadre avise que les actes terroristes qui sont commis aujourd’hui « ne le sont pas au nom d’une religion, mais vraiment au nom de la haine et de la dispersion ».

À son avis, la patience est la « seule réponse face à cet acte innommable ».

Un rassemblement public en soutien à la communauté musulmane de la Nouvelle-Zélande se tiendra dimanche à Robson Square, au centre-ville de Vancouver, vers 12h.

Avec des informations de Noémie Moukanda.

Colombie-Britannique et Yukon

Croyances et religions