•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Formation, achat de maisons et de véhicules électriques au coeur du budget

Photo gros plan du ministre Bill Morneau
Le ministre des Finances, Bill Morneau. Photo: La Presse canadienne / Fred Chartrand
Philippe-Vincent Foisy

Le gouvernement Trudeau présentera mardi son dernier budget avant la prochaine élection. La classe moyenne sera la clientèle ciblée, avec des mesures qui devraient faciliter la formation de travailleurs, l'achat d'une première maison et celui d'un véhicule électrique. Voici quelques détails que Radio-Canada a pu recueillir.

Radio-Canada a discuté avec plusieurs sources gouvernementales bien au fait du budget fédéral qui ont accepté de parler sous couvert de l’anonymat.

Le gouvernement de Justin Trudeau espère que l'énoncé économique permettra de tourner la page sur l’affaire SNC-Lavalin. Ce sera aussi l’occasion de mettre la table pour la prochaine campagne électorale.

Déficit

Le budget sera encore une fois écrit à l’encre rouge. Les libéraux expliquent toutefois que l’état des finances publiques leur permet d’accumuler ces déficits, notamment parce que les revenus du gouvernement croissent plus rapidement que les dépenses.

Dans les coulisses, on explique ne pas avoir peur des critiques conservatrices qui réclament un retour à l’équilibre budgétaire.

« Ils n’auront pas le choix de dire où ils vont couper pour atteindre cet équilibre », indique une source libérale.

Formation de la main-d’oeuvre

Le ministre des Finances Bill Morneau a déjà indiqué que le gouvernement souhaite aider les citoyens à rester adaptés au marché du travail.

Il annoncera la création de comptes personnels pour permettre aux citoyens de payer pour suivre des formations. Ce compte, dont les détails seront annoncés dans le budget, devrait encourager les Canadiens à suivre des formations, mais aussi stimuler la création de programmes dans les universités et les collèges.

Selon le gouvernement, il y a beaucoup d’anxiété dans la population en raison des changements que connaît le monde du travail.

« Pensons aux gens de GM qui vont perdre leurs emplois à Oshawa; il faut leur donner une chance de se retrouver un emploi », explique une autre source.

Véhicule électrique

Après une année 2018 marquée notamment par l'achat controversé du pipeline Trans Moutain, le gouvernement est conscient qu’il doit redorer son image environnementale. Il annoncera une mesure pour l'achat d’un véhicule électrique. Les détails seront annoncés mardi.

Dans son récent rapport provisoire, le Conseil consultatif sur l’action pour le climat recommandait d’offrir un incitatif pouvant atteindre 5000 $ pour des véhicules zéro émission ou des véhicules hybrides rechargeables, et ce, pendant au moins deux ans. Cette mesure a pour but « d'aider à combler l’écart entre les coûts initiaux des véhicules électriques et ceux des modèles à essence ou diesel ».

Achat d’une propriété

Avec en tête les électeurs plus jeunes, comme les personnes de la génération du millénaire, le gouvernement va aussi annoncer un programme d’aide à l’achat d’une première propriété. Un programme qui devrait aussi encourager les constructions neuves.

Au cours des dernières années, le gouvernement a resserré les règles d’emprunt.

Infrastructures

Des libéraux ont aussi tenu à rappeler au cours des derniers jours qu’il n’y aura pas dans le budget d'engagements clairs au sujet de projets d'infrastructures spécifiques.

En 2017, le gouvernement du Québec avait vivement critiqué Ottawa pour son manque d’engagement précis.

Philippe-Vincent Foisy est correspondant parlementaire à Ottawa et animateur du balado La mêlée politique

Politique fédérale

Politique