•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des jeunes de l’Atlantique se mobilisent pour le climat

Des jeunes tiennent des pancartes.
Des jeunes de Moncton se sont rassemblés devant l'hôtel de ville de Moncton pour demander des actions contre les changements climatiques. Photo: Radio-Canada
Radio-Canada

Des manifestations avaient lieu partout dans le monde vendredi pour exiger de meilleures mesures pour mettre un frein aux changements climatiques et les provinces de l'Atlantique n'y ont pas échappé.

De Moncton à Saint-Jean de Terre-Neuve, en passant par Halifax et Fredericton, des jeunes de partout en Atlantique ont fait l’école buissonnière vendredi pour manifester en appui à la lutte contre les changements climatiques.

Pour changer notre futur pour de bon, lance Makenzie Robichaud, de l’École Moncton High. S’il n’y a pas de futur, pourquoi on irait à l’école?

Les adultes ont besoin de voir comment ça nous affecte, renchérit Justin Okana, de l’École L’Odyssée à Moncton.

Le message des manifestants est clair : les petits gestes ne suffisent plus. Ceux qui détiennent le pouvoir doivent poser des gestes rapidement.

Les leaders d’aujourd’hui disent qu’ils nous entendent, mais je veux voir qu’ils vont faire des actions, dit Kassidy Hammond, de l’École Holy Trinity High School à Saint-Jean de Terre-Neuve.

Des jeunes manifestent pour le climat à Saint-Jean de Terre-Neuve.Des centaines d'élèves et d'étudiants ont aussi convergé en matinée vers l'Assemblée législative de Terre-Neuve-et-Labrador. Photo : Radio-Canada

Une trentaine de jeunes ont bravé la pluie pour se rassembler à Edmundston. Même si on est une petite ville, nous autres itoo on peut faire notre part. Tout le monde a quelque chose à faire puis c’est pas juste les grandes villes comme Québec ou Fredericton qui peuvent faire de quoi, lance Raphaël Roy, élève de la Cité des Jeunes A.M. Sormany et organisateur de la manifestation.

Si on a besoin d’en faire d’autres, s’il n’y a pas de changement qui est fait, je m’engage à en faire d’autres (des manifestations). Je veux que ça bouge, conclut-il.

Des jeunes avec des pancartes.À Edmundston, les jeunes ont manifesté devant le bureau du député provincial Jean-Claude D'Amours. Photo : Radio-Canada

D'après un reportage de Kassandra Nadeau-Lamarche

Nouveau-Brunswick

Changements climatiques