•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

« C’est comme si c’était arrivé ici » : réactions de la communauté musulmane de l’Ontario à la fusillade de Christchurch

Le Dr El Tantawy Attia répond aux questions des journalistes, il a une barbe blanche, des lunettes de vue et porte une tuque.
Le Dr El Tantawy Attia est directeur de l’association communautaire musulmane Toronto Masjid. Photo: CBC/Keith Burgess
Radio-Canada

Suite aux fusillades meurtrières survenues à Christchurch, en Nouvelle-Zélande, de nombreuses réactions affluent partout en Ontario, pour rendre hommage aux victimes, mais également pour soutenir la communauté musulmane de la province.

Le Dr El Tantawy Attia, directeur de l’association communautaire Toronto Masjid, a d’abord souhaité transmettre un message à sa communauté : Ne cédez pas à la panique, ne vous inquiétez pas, nous sommes en sécurité ici au Canada, nous sommes en sécurité ici à la mosquée, nous le sommes depuis des années.

Les gens du Canada et les Torontois en particulier sont très bons avec nous, ne vous inquiétez pas, venez à la mosquée comme d’habitude

Dr El Tantawy Attia, directeur de l’association communautaire Toronto Masjid

Il a toutefois souligné que la sécurité de sa mosquée, au cœur de la Ville-Reine, serait passée en revue et salue la décision de la police de la Ville d’avoir envoyé des agents sur les lieux ce vendredi.

La police est ici pour nous protéger, ils font tout ce qu’ils peuvent, et tout va bien aller, a confié El Tantawy Attia.

Un point de vue que partage l’imam de la mosquée Bai'tul Islam de Vaughan, Imtiaz Ahmed : C’était agréable de voir un véhicule de police à la mosquée, a-t-il déclaré. Cela rassure de savoir que nos autorités sont très au courant de la situation et qu’elles sont ici pour protéger les communautés partout au Canada.

Dans un communiqué, Aarij Anwer, le directeur de la London Muslim Mosque (LMM) dit rencontrer des consultants en sécurité pour mettre en place des mesures de sécurité préventives.

La mosquée de LondonLa sécurité sera renforcée près de la mosquée de London. Photo : Radio-Canada

État de choc

Ça a été un choc. Nous sommes éteints, craintifs, déconcertés, a déclaré Ali Chahbar, du Comité musulman de sensibilisation de la LLM. Il dit avoir été très touché par les propos de la communauté non musulmane qui a dit : Nous sommes musulmans, nous sommes avec vous.

Attentats dans deux mosquées de la Nouvelle-Zélande

Nous ne pouvons pas souligner combien cela représente pour notre moral et pour nous tous, a commenté M. Chahbar.

En tant que musulmans, nous pensons que tous les musulmans à travers le monde ne font qu’un et c’est comme si c’était arrivé ici [...] Quand c’est arrivé dans la ville de Québec, ça a eu le même effet sur nous, a pour sa part confié le Dr El Tantawy Attia.

Réactions de la classe politique ontarienne

La classe politique ontarienne a également réagi sur les réseaux sociaux.

Je condamne fermement l’attaque horrible perpétrée contre deux mosquées à Christchurch, en Nouvelle-Zélande, a écrit le premier ministre ontarien, Doug Ford, ajoutant condamner cette haine et cette violence à l’égard de nos frères et sœurs musulmans.

La chef de l’opposition, Andrea Horwath, a également manifesté son soutien aux familles des victimes et à la communauté musulmane : Notre cœur est en Nouvelle-Zélande avec les victimes, leurs familles et leurs communautés. Nous nous tenons aux côtés des musulmans du monde entier.

John Fraser, chef du parti libéral de l’Ontario, s’est lui dit dévasté, ajoutant que tout le monde a le droit d’être en sécurité, surtout dans son espace sacré. Il n’y a pas de place pour la haine ou l’intolérance dans notre société.

Le maire de Toronto, John Tory, a dit que les lumières de la ville seraient en bernes aujourd’hui et a déclaré : Au nom de tous les Torontois, nous adressons nos condoléances aux familles et aux amis des personnes décédées à Christchurch et des personnes blessées dans cet attentat odieux.

Avec les informations de CBC News

Toronto

Engagement communautaire