•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Notre édition week-end

Radio-Canada

Les millions de tonnes de sels de voirie épandus sur les routes du Canada chaque année étouffent les lacs et le sol. Se souvenir serait plus facile qu'oublier. Et le Canada doit décider comment il réagira au retour des combattants partis en Syrie. Voici nos suggestions de lecture.

1. Les sels de déglaçage perturbent les lacs et le milieu naturel

On voit une route de campagne en hiver sur laquelle on a épandu du sel et du sable.Du sel et du sable épandus sur une route. Photo : Radio-Canada

Chaque année, 5 millions de tonnes de sels de voirie sont épandus sur les routes du Canada, dont 1,4 million de tonnes au Québec. Dans la majorité des cas, il s'agit de chlorure de sodium, du sel de table. Mais cette pratique a des effets néfastes sur l'environnement.

Par Ginette Marceau

LIRE LA SUITE »


2. Oublier un souvenir est plus difficile pour le cerveau que d'en créer un

Dessin à la craie d'un cerveau avec des bouts de papier marqués d'un point d'interrogationL'humain ne peut emmagasiner toutes les informations auxquelles il est exposé, selon Sonia Lupien Photo : iStock

Pour réussir à oublier un souvenir, notre premier réflexe pourrait être de ne plus y porter attention. Or, une nouvelle étude suggère plutôt l'inverse : pour oublier quelque chose, il faudrait y repenser. L'oubli serait un processus actif qui demanderait un plus grand effort mental que la création du souvenir lui-même.

Par Renaud Manuguerra-Gagné

LIRE LA SUITE »


3. Comment gérer le retour des combattants partis en Syrie?

Des hommes sont accroupis par terre.Des hommes soupçonnés d'être des membres du groupe armé État islamique attendent d'être fouillés par des combattants des Forces démocratiques syriennes dans la province syrienne de Deir Ezzor, le 27 février 2019. Photo : Getty Images / DELIL SOULEIMAN

Comme d'autres pays occidentaux, le Canada est confronté au possible retour des djihadistes partis se battre en Syrie aux côtés du groupe armé État islamique (EI). Mais quelle approche adopter?

Par Ximena Sampson

LIRE LA SUITE »


4. Les promesses de l'Hyperloop tiendront-elles la route?

Les capsules de l'Hyperloop voyageraient à une vitesse de plus de 1200 km/h dans des tubes ayant une pression atmosphérique très faible. Les capsules de l'Hyperloop voyageraient à une vitesse de plus de 1200 km/h dans des tubes ayant une pression atmosphérique très faible. Photo : TransPod

La technologie de transport Hyperloop, qui permettra à terme de transporter des marchandises et des passagers à des vitesses terrestres jamais atteintes dans le civil, poursuit ses avancées. Trois entreprises en particulier sont au-devant de la scène et sont à l'étape des prototypes ou sur le point de l'être. Mais de leur propre aveu, de nombreux défis techniques restent à surmonter.

Par Richard Massicotte

LIRE LA SUITE »


5. Un robot recycleur en renfort dans les centres de tri

On voit un robot trieur à l'oeuvre sur un convoi de matières recyclables. Ce robot est le premier au pays affecté au tri des matières recyclables. Photo : Radio-Canada

Les centres de tri disposent d'un nouvel outil : un bras robotisé doté d'intelligence artificielle, qui apprend à reconnaître tout ce qui lui passe sous les yeux.

Par Tobie Lebel

LIRE LA SUITE »


6. L'avez-vous vu? Des robots mous et la fin de l’hiver australien d’ici 2050

Un robot en mouvement.Un robot mou inventé par l'équipe de Katia Bertoldi, de l'Université Harvard Photo : Université Harvard/ Katia Bertoldi

Un nouveau record pour le calcul du nombre Pi, traiter la dépression avec du courant électrique et une pandémie ravageuse de faux médicaments. Voici quelques nouvelles que vous auriez pu manquer cette semaine.

Par Danielle Beaudoin et Isabelle Maltais

LIRE LA SUITE »

Société