•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Risques d’embâcles et d’inondations dans les prochains jours

Vue aérienne du fleuve Saint-Jean et de la ville
La ville de Fredericton, capitale du Nouveau-Brunswick, a été inondée pendant plusieurs jours au printemps 2018. Photo: CBC/Patrick Morrell
Radio-Canada

Les glaces sur les cours d'eau du Nouveau-Brunswick pourraient commencer à bouger durant la fin de semaine alors que certaines régions connaîtront d'importantes accumulations de pluie. L'Organisation des mesures d'urgence (OMU) demande aux résidents d'être vigilants au cours des prochaines semaines.

Environnement Canada prévoit jusqu’à 30 millimètres de pluie dans l’extrémité sud de la province et jusqu’à 15 millimètres dans les régions du centre et du nord de la province. Les températures varieront entre 5 et 9 degrés Celsius samedi, ce qui devrait entraîner la fonte des neiges et des glaces.

Les personnes qui demeurent dans des secteurs sujets aux inondations devraient prendre les mesures de précaution appropriées pour protéger leurs maisons et leurs biens.

Les responsables du programme Surveillance des cours d’eau continuent de suivre la situation de près.

L’OMU rappelle aux gens du Nouveau-Brunswick de :

  • considérer déplacer leurs biens dans des lieux plus élevés si leur propriété est située à proximité d’un cours d’eau ou dans un secteur sujet aux inondations;
  • éviter de se déplacer sur les berges de cours d’eau qui sont des endroits dangereux à ce temps-ci de l’année; l’eau est froide et les courants forts pourraient transporter des débris;
  • éviter de conduire des véhicules récréatifs ou de marcher sur les glaces;
  • signaler des embâcles ou des préoccupations au sujet de l’augmentation du niveau de l’eau au 1-800-561-4034; et
  • lire des conseils utiles ainsi que les prévisions et les avis les plus récents en consultant le site Web de Surveillance des cours d’eau, ou en suivant l’Organisation des mesures d’urgence sur Twitter et Facebook.

Nouveau-Brunswick

Incidents et catastrophes naturelles