•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Déraillement de train à Saint-Lazare : la quantité de pétrole revue à la baisse

Des wagons empilés et du pétrole fuyant.
Le BST estime que 820 000 litres de pétrole se sont échappés des wagons lors du déraillement. Photo: Amon Rudolph
Thibault Jourdan

Les enquêteurs du Bureau de la sécurité des transports du Canada (BST) ont revu à la baisse la quantité de pétrole qui s'est échappée d'un train qui a déraillé à Saint-Lazare, dans l'ouest du Manitoba, en février.

Plus tôt ce mois-ci, le BST affirmait qu’au moins un million de litres de pétrole brut s’étaient échappés lors du déraillement d’un train du Canadien National survenu le 16 février.

Le train circulait en direction de l’Est à une vitesse de 79 km/h quand 37 des 108 wagons-citernes ont quitté les rails sur une distance d'environ 100 mètres. Il n’y a eu aucun blessé et aucun habitant du secteur n'a dû être évacué.

Dans sa dernière mise à jour vendredi, le BST estime maintenant que 820 000 litres se sont en fait écoulés d’au moins 14 wagons. La majorité du pétrole est restée contenue en contrebas de la voie ferrée. « Certains wagons-citernes présentaient des fuites mineures alors que d’autres avaient perdu leur chargement complet », précise le BST.

Le BST ajoute que le travail sur le site est maintenant terminé et que 7 des wagons-citernes endommagés vont être analysés plus en profondeur. « Des échantillons seront prélevés et envoyés au laboratoire d’ingénierie du BST à Ottawa aux fins d’une analyse plus poussée », indique le BST dans son rapport d'enquête publié sur son site Internet.

Manitoba

Accidents et catastrophes