•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un auteur de Québec arrêté pour pornographie juvénile

L’auteur Yvan Godbout photographié lors d’un salon du livre. On aperçoit, à l’avant-plan, une copie de son roman «Les Yeux jaunes».

L’écrivain Yvan Godbout

Photo : Facebook/Yvan Godbout - Auteur/Alain Paquet

L'écrivain de Québec Yvan Godbout sera accusé de production et distribution de pornographie juvénile relativement à un passage de son roman Hansel et Gretel décrivant le viol d'une fillette.

Les policiers de la Sûreté du Québec ont procédé à l’arrestation de l’auteur jeudi. Ils ont également mené une perquisition à son domicile du quartier Saint-Sauveur, à Québec, et à la maison d’édition AdA, située à Varennes.

Yvan Godbout a été relâché sous promesse de comparaître à une date ultérieure.

Le roman Hansel et Gretel est paru aux éditions AdA inc. en 2017 dans la collection « Les contes interdits ». À l’exception du titre, le livre a peu de choses en commun avec l’oeuvre des frères Grimm.

Yvan Godbout pose avec son roman « Hansel et Gretel ».Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Yvan Godbout sera accusé concernant un passage de son roman « Hansel et Gretel ».

Photo : Facebook/Yvan Godbout - Auteur/Yves Légaré

Un passage décrit en des termes explicites le viol d’une enfant. L’extrait avait fait l’objet d’une plainte à la Régie intermunicipale de police Thérèse-De Blainville en janvier 2018. La Sûreté du Québec avait ouvert une enquête.

Au-delà des images

La définition de « pornographie juvénile » retenue par le Code criminel canadien ne se limite pas aux photographies et vidéos. Elle englobe également :

- « tout écrit […] qui préconise ou conseille une activité sexuelle avec une personne âgée de moins de dix-huit ans qui constituerait une infraction à la présente loi »;

- et « tout écrit dont la caractéristique dominante est la description, dans un but sexuel, d’une activité sexuelle avec une personne âgée de moins de dix-huit ans qui constituerait une infraction à la présente loi ».

Avec la collaboration de Louis-Philippe Ouimet et de Yannick Bergeron

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.