•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le fils d’une légende féminine de baseball devient entraîneur des Vancouver Canadians

Casey Candaele avec sa mère, Helen Callaghan. Casey porte un t-shirt et une casquette des Expos et Helen a un bâton de baseball entre les mains.
Casey Candaele avec sa mère, Helen Callaghan Photo: Grâcieuseté Casey Candaele
Eva Uguen-Csenge

Casey Candaele, récemment nommé entraîneur-chef des Canadiens de Vancouver, est le fils d'une légende locale du baseball.

Quand Casey Candaele a appris à jouer au baseball, son entraîneur n'était pas un instructeur de petite ligue.

L’ancien joueur des Expos de Montréal de 58 ans a acquis les aptitudes nécessaires pour une carrière dans la Ligue majeure de baseball grâce à sa mère, Helen Callaghan-St Aubin, née à Vancouver.

« Elle me frappait des balles au sol, me lançait la balle et m’enseignait à frapper, raconte M. Candaele. Je pensais que toutes les mères faisaient pareil. »

C’est seulement plusieurs années plus tard qu’il a découvert que sa mère était une véritable légende du baseball.

Helen Callaghan - son nom à l’époque - est une des Canadiennes qui a inspiré le film hollywoodien A League of Their Own, l’histoire de la Ligue professionnelle de baseball féminin, qui met en vedette Geena Davis et Tom Hanks.

M. Candaele aura maintenant l’occasion de perpétuer l’héritage de cette famille de baseball dans la région grâce à sa récente nomination comme entraîneur-chef des Canadiens de Vancouver.

Une joueuse de baseball balance un baton de baseball.Agrandir l’imageHelen Callaghan était reconnue à travers la Ligue professionnelle de baseball féminin pour sa vitesse et sa prouesse pour frapper. Photo : (Soumise par Kelly Candaele)

« C’est cool de pouvoir revenir aux origines de ma mère et vivre là pendant un certain temps », raconte l’ancien joueur qui habite en Californie, mais qui a souvent visité le Grand Vancouver pendant son enfance.

Toute la famille de M. Candaele est née à Vancouver, mais elle a déménagé aux États-Unis pour le travail après la fin de la carrière de baseball de sa mère.

L'entraîneur porte son uniforme. L'entraîneur des Mariners de Seattle, Casey Candaele, lors d'un match de baseball contre l'équipe de Houston. Photo : Getty Images / Bob Levey

Dans les années 30, Helen et sa soeur Margaret ont passé leur jeunesse à jouer au baseball pour des équipes locales comme les Western Mutuals de Vancouver.

« Il y a des décennies d’histoire de balle-molle féminine dans la région », explique Jason Beck, curateur du Temple de la renommée des sports de la Colombie-Britannique.

En 1943, les deux athlètes ont été recrutées pour la Ligue professionnelle de baseball féminine américaine, la All-American Girls Professional Baseball league, lors du championnat mondial de balle-molle à Détroit.

Les deux soeurs étaient connues à travers la ligue. Les journaux comparaient Helen à Ted Williams, ancien joueur des Red Sox de Boston reconnu comme étant le meilleur frappeur de l’histoire.

Elle était une bonne joueuse. Meilleure que moi. Elle était très rapide, jouait au centre du terrain, frappait de la gauche.

Casey Candaele

Des années plus tard, le frère aîné de Casey, Kelly Candaele, a réalisé un documentaire au sujet de sa mère et de sa tante.

Le documentaire a servi d'inspiration à Penny Marshall, qui a réalisé le film hollywoodien A League of Their Own (Une ligue en jupons) en 1992.

« C’est presque incroyable qu’un phénomène mondial ait commencé ici avec Helen et Margaret Callaghan », déclare M. Beck.

Les soeurs Callaghan ont été intronisées au Temple de la renommée des sports de la Colombie-Britannique en 2008.

Une équipe de baseball féminin en uniforme.Helen et Margaret Callaghan, dans la première rangée, quatrième et cinquième de la gauche respectivement, ont joué pour les Millerettes de Minneapolis en 1944. Photo : (Temple de la renommée des sports de la Colombie-Britannique)

Casey Candaele croit avoir retenu les conseils de sa mère sur « la bonne façon de jouer au baseball » pendant ses neuf ans dans la Ligue majeure de baseball avec les Expos, les Astros de Houston et les Indians de Cleveland.

Ma mère m’a dit qu’on ne peut pas avoir de mauvaise journée si on travaille fort. Donc il faut courir après chaque balle et jouer fort.

Casey Candaele

Après 18 ans dans les ligues professionnelles majeures et mineures, M. Candaele a pris sa retraite comme joueur en 2000. Il a ensuite été entraîneur auprès des Rangers du Texas et des Mariners de Seattle.

M. Candaele et Mme Callaghan sont présentement le seul duo mère-fils à avoir tous deux joué au baseball à un niveau professionnel.

Casey Candaele sur le terrain. Agrandir l’imageCasey Candaele est maintenant entraîneur de l'équipe de baseball de Vancouver. Il a déjà joué pour les Expos de Montréal. Photo : Getty Images / Otto Greule Jr

Helen Callaghan est décédée du cancer du sein en 1992, à l’âge de 69 ans.

M. Candaele compte transmettre les conseils de sa mère aux joueurs des Canadians quand il entrera en poste en juin.

Jason Beck espère que le retour de M. Candaele sera l’occasion pour les gens de découvrir l’histoire des soeurs Callaghan pour la première fois.

De son côté, Casey Candaele dit avoir hâte d'entendre les foules au stade Nat Bailey de Vancouver. « J’ai de bons souvenirs et j’adore cette ville », dit-il.

Colombie-Britannique et Yukon

Baseball