•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Échec des négociations : une grève possible des professeurs de l’Université de Regina

L'enseigne de l'Université de Regina sous un ciel nuageux.
En novembre, plus de 87 % des enseignants de l’Université de Regina avaient voté en faveur d’un mandat de grève en cas d’échec des négociations. Photo: CBC
Radio-Canada

La médiation a échoué dans les négociations d'une nouvelle convention collective pour les professeurs de l'Université de Régina, ouvrant ainsi la porte au déclenchement d'une grève, et ce à quelques semaines de la fin du semestre.

L’Association des professeurs de l’Université de Regina (l'URFA en anglais) a indiqué que malgré les quelque 40 heures de négociation durant quatre jours en présence d’un médiateur, il a été impossible d'obtenir « une convention collective juste et raisonnable ».

« Avec l’échec de la médiation, l'URFA peut légalement déclencher une grève dès le 28 mars », a indiqué Sylvain Rheault, président de l’URFA, dans un communiqué.

En novembre, plus de 87 % des professeurs avaient voté en faveur d’un mandat de grève en cas d’échec des négociations.

Les négociations achoppent notamment sur la question salariale, les contributions au régime de retraite et le recrutement de professeurs.

La convention collective du personnel enseignant de l’Université de Regina est échue depuis juin 2017 et les négociations ont été entamées en avril 2018.

« Nous croyons que notre offre finale est juste et raisonnable », a déclaré de son côté l’Université de Regina dans un communiqué.

Elle a indiqué qu’après cet échec, les parties sont dans une période de réflexion de 14 jours durant lesquels deux rencontres sont prévues.

Le communiqué de l’Université de Regina précise que ce n’est qu’après cette période qu’une grève peut être déclenchée.

L’URFA représente 1400 employés à temps plein ou à temps partiel de l’Université de Regina, de l’Université des Premières Nations du Canada, du Collège Campion et du Collège Luther.

Saskatchewan

Éducation