•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Deux autres effondrements de toitures à Québec

La toiture effondrée dans l'entrepôt du Rona.
Avec la température de ce matin, le poids de la neige et de l'eau ont eu raison du toit de la section entrepôt du Rona sur le boulevard Père-Lelièvre. Photo: Pompiers de Québec
Radio-Canada

Les toitures de deux entreprises de Québec se sont partiellement effondrées ce matin en raison du poids de la neige et de l'eau. Dans les deux cas, il n'y aurait aucun blessé à signaler.

Un texte d'Érik Chouinard

Le premier effondrement s’est produit sur la rue Desrochers, dans le secteur de Vanier. C’est l’entreprise Bagel Maguire qui occupe les lieux.

Le bâtiment montrait déjà des signes d'affaiblissement à l'endroit affecté.

Le déneigement du toit avait d'ailleurs été prévu aujourd'hui sous la supervision d'un ingénieur.

Pour assurer la sécurité des travailleurs, l'ingénieur devait superviser des travaux de renforcement. La toiture s'est finalement affaissée avant même que ceux-ci soient complétés.

Heureusement, le bâtiment a été évacué et aucun employé n'a été blessé.

Un toit s'affaisse dans Les Saules

Le deuxième effondrement s'est produit dans la section entrepôt de la quincaillerie Rona du boulevard Père-Lelièvre.

Les employés de l’entrepôt étaient à l’extérieur lorsque l’incident s’est produit. Selon le dénombrement, aucun d’entre eux ne manquait à l’appel.

Le maître-chien a tout de même été déployé pour s’assurer que personne n’ait été pris dans l’effondrement.

L'entreprise avait déjà procédé au déneigement partiel de la toiture, mais certaines sections étaient encore enneigées.

Il s'agit du deuxième incident du genre à se produire en quelques années dans l'immeuble.

Les pompiers de Québec rappellent que le mélange de la neige et de l’eau est particulièrement dangereux, surtout pour les toits plats.

Jeudi, la toiture d'une résidence du secteur Sainte-Foy s'est écroulé. Personne n'a été blessé.

Des dommages près de l'hôtel de ville

De gros blocs de glace sont tombés du toit de l'hôtel de ville de Québec vendredi matin et ont percuté une voiture qui sortait du stationnement sous-terrain. La glace a causé entre autres des dommages à une portière de la voiture.

Ce bloc de glace est tombé sur la voiture de Yohan Bérubé.Ce bloc de glace est tombé sur la voiture de Yohan Bérubé. Photo : Courtoisie Yohan Bérubé

Les blocs ont aussi brisé le toit d'un abri pour les piétons.

La glace a abîmé cet abri pour les piétons.La glace a abîmé cet abri pour les piétons. Photo : Courtoisie Yohan Bérubé

Le propriétaire de la voiture dénonce la lenteur des autorités à agir.

« Je suis allé voir les agents de sécurité à l'hôtel de ville. C'est dangereux, il y a plein d'enfants qui passent là. Ils me disaient d'appeler à la Ville au 3-1-1. Le répartiteur de la police m'a dit la même chose. Ils ne me prenaient pas au sérieux et sont arrivés 45 minutes plus tard. Il a fallu que j'insiste », affirme Yohan Bérubé.

Un périmètre de sécurité a été établi pour empêcher les voitures et les piétons d'emprunter la sortie du stationnement. Des employés municipaux vont déglacer la toiture.

Érik Chouinard effectue actuellement un stage en journalisme au sein de l'équipe d'ICI Québec.

Québec

Justice et faits divers