•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une saison exceptionnelle pour les nids-de-poule

Des nids-de-poule sur une chaussée couverte d'eau.

À Trois-Rivières, les nids-de-poule apparaissent plus vite que les employés municipaux n'arrivent à les réparer.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Partout dans les rues de Trois-Rivières, les nids-de-poule apparaissent plus vite que les employés municipaux ne sont en mesure de les réparer. Les trous dans la chaussée sont si nombreux que la ville pourrait même battre des records cette année.

Le plus récent décompte s’élève à 4000 nids-de-poule sur le territoire de la ville.

Depuis deux semaines, on doit mettre les bouchés doubles, indique la coordonnatrice aux communications à la Ville de Trois-Rivières, Cynthia Simard. À ce jour, il y en a quatre mille qui ont été réparés, dont mille dans la dernière semaine. On s'attend à en réparer environ 12 milles d'ici la fin de la saison.

L’année dernière, les employés de la Ville en avaient réparé 9000.

Un nid-de-poule dans une rue.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

À Shawinigan et à Trois-Rivières, les nids-de-poule sont légion cette année.

Photo : Radio-Canada

À Shawinigan, le décompte des nids-de-poule n'est pas encore terminé. La situation n'est pas alarmante, mais il faudra là aussi des moyens plus importants pour arriver à tous les réparer.

Ce qui nous importe, c'est de déglacer les rues et dégeler les puisards étant donné les pluies qui s'en viennent dans les prochains jours, indique l’agente aux communications de la Ville, Véronique Gagnon-Piquès. Nos équipes sont sur le terrain pour ces opérations-là.

Autant à Trois-Rivières qu'à Shawinigan, les citoyens sont invités à signaler les trous dans la chaussée par téléphone ou à l'aide d'applications téléphoniques.

Mauricie et Centre du Québec

Société