•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La GRC enquête sur des allégations de contributions financières illégales au PCU

Jeff Callaway et Jason Kenney se serrant la main

L'enquête de la GRC se pencherait sur des contributions financières à la campagne à la direction du PCU de Jeff Callaway.

Photo : Campagne de Jason Kenney

Radio-Canada

La Gendarmerie royale du Canada a pris le contrôle de l'enquête du Commissaire aux élections de l'Alberta concernant des allégations de contributions financières irrégulières durant la course à la direction du Parti conservateur uni, en 2017.

CBC a obtenu un courriel du gestionnaire des enquêtes du Commissaire aux élections, Steve Kaye, daté du 9 mars, envoyé au plaignant anonyme à l’origine de l’enquête. Steve Kaye y écrit que « notre enquête concernant votre plainte a identifié de potentielles violations qui vont au-delà de notre juridiction et, par conséquent, la GRC est maintenant impliquée. »

Steve Kaye a envoyé ce courriel au plaignant, afin de l’informer qu’il était de son devoir de transférer à la GRC les informations que le plaignant avait fournies. Le plaignant avait identifié 18 personnes qui avaient fait des dons à la campagne de Jeff Callaway en utilisant de l’argent remis par une autre personne, ce qui est illégal.

L’agent J. P. Michaud de la Division K de la branche des crimes graves de la Gendarmerie royale du Canada voudrait vous contacter. Je suis dans l’obligation de lui donner vos coordonnées pour l’aider dans son enquête.

Extrait du courriel de Steve Kaye envoyé le 9 mars au plaignant à l'origine de l'enquête du Commissaire aux élections de l'Alberta

Steve Kaye ajoute que le plaignant devrait s’attendre à ce que la GRC le contacte dans un avenir rapproché.

Le plaignant, désireux de ne pas dévoiler son identité, a affirmé à CBC qu’il s'était préparé à coopérer avec la police fédérale.

Un candidat « kamikaze »

Un ancien candidat du Parti conservateur uni (PCU), Happy Mann, a allégué dans plusieurs médias cette semaine que Jeff Callaway était un candidat « kamikaze », qui s’est lancé dans la course à la chefferie du PCU dans le seul but d’attaquer Brian Jean au profit de Jason Kenney. Jeff Callaway s’est rangé derrière Jason Kenney trois semaines avant le vote.

Happy Mann affirme que Jason Kenney était au courant de ce plan d'introduire un candidat « kamikaze » dans la course à la direction. CBC/Radio-Canada n'a pas vérifié de manière indépendante la véracité de ces allégations.

Jason Kenney et Brian Jean

Jason Kenney a remporté la course à la chefferie avec 61,5 % des voix alors Brian Jean a terminé deuxième avec 31 %.

Photo : Radio-Canada / Terry Reith

Plusieurs médias ont fait mention d’un fichier audio relatant une conversation détaillant ce plan. Jeff Callaway et Jason Kenney ont tous deux nié vigoureusement ces allégations.

D’autres personnes contactées par la GRC

Le député indépendant Prab Gill a aussi soumis une plainte au Commissaire aux élections et à la GRC concernant les contributions financières à la campagne de Jeff Callaway.

Prab Gill a confirmé à CBC qu’il avait lui aussi été interrogé par l’agent J. P. Michaud et qu’il coopérait avec la police fédérale. Il allègue que Jeff Callaway a reçu 40 000 $ de dons « très suspects » pendant la course à la direction du PCU.

Le député indépendant Prab Gill interviewé par des journalistes.

Le député indépendant Prab Gill dit qu'il est victime d'intimidation de la part du PCU.

Photo : Radio-Canada / CBC

Prab Gill a quitté le caucus conservateur en juin, à la suite d’allégations de fraude électorale lors de son processus de nomination.

L’ancien candidat du PCU, Happy Mann, a aussi allégué que des contributions financières illégales ont été faites à la campagne à la chefferie de Jeff Callaway. Il a également confirmé à CBC avoir fait une déclaration à un agent de la branche des crimes graves de la GRC, mais a refusé de le nommer.

Happy Mann a aussi donné 3000 $ à la campagne de Jeff Callaway, mais s'est refusé à tout commentaire au sujet ce don à la demande de son avocat. CBC/Radio-Canada n'a pas vérifié de manière indépendante la véracité des allégations de Prab Gill et Happy Mann.

Happy Mann en entrevue

Le Parti conservateur uni a rejeté la candidature de Hardyal (Happy) Mann début décembre 2018, affirmant qu'il avait négligé de l'informer qu'il était visé par une enquête.

Photo : Dan McGarvey

Prab Gill et Happy Mann croient tous deux que la GRC enquête sur les contributions financières faites à la campagne de Jeff Callaway, mais aucun agent ne le leur a confirmé.

Le porte-parole de la GRC, Fraser Logan, affirme que la police ne confirmera pas si une enquête est en cours à moins que des accusations ne soient portées.

En janvier, le Commissaire aux élections Lorne Gibson a envoyé des lettres de réprimande à plusieurs personnes, dont le chef de campagne de Jeff Callaway.

Avec les informations de Charles Rusnell (CBC News)

Notre dossier sur les élections provinciales 2019 en Alberta

Alberta

Politique provinciale