•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Feu de circulation non conforme au coin Cowie et Simonds : Granby compte agir

L'intersection des rues Cowie et Simonds Sud, où est survenu l'accident mardi, est très fréquentée. Elle se trouve à l'entrée du parc industriel et près d'un quartier résidentiel. On voit ici un camion tourner sur la rue Simonds. Un feu de circulation s'y trouve.
L'intersection des rues Cowie et Simonds Sud, où est survenu l'accident mardi, est très fréquentée. Elle se trouve à l'entrée du parc industriel et près d'un quartier résidentiel. Photo: Radio-Canada
Radio-Canada

Le feu de circulation à l'intersection des rues Cowie et Simmons Sud, à Granby, n'est pas conforme aux normes du ministère des Transports du Québec. Un peu plus d'une semaine après l'accident qui a fait trois blessés graves, le maire Pascal Bonin assure que des améliorations seront apportées au cours des prochaines années.

Moi, je reconnais d'emblée que ce feu-là n'est pas aux normes. Ça, c'est vrai, lance-t-il. Installé en 2008, le feu n'était déjà plus conforme un an plus tard. Le maire ajoute que la Ville travaille sur cette intersection depuis deux ans et beaucoup plus sérieusement depuis un an.

Ce qu'il faut savoir, la première des choses, c'est que ce n'est pas juste l'intersection, c'est tout le secteur. De mettre simplement le feu aux normes ne règlerait pas d'autres problèmes, poursuit-il.

Parmi les problèmes, Pascal Bonin parle de feu non standard. On est avec un feu de circulation d'une autre époque avec les fils, etc., énumère-t-il.

En 2008, il avait été mis là de façon temporaire puis il a toujours été laissé là comme ça, mais, très honnêtement, dans toutes les villes du Québec, il y en a. On n'est pas l'exception.

Ce que dit le MTQ :

Les feux de circulation suspendus ne sont pas nécessairement non conformes. C'est plutôt que les automobilistes devraient pouvoir voir deux têtes de feu lorsqu'ils sont à une intersection, ce qui n'est pas le cas au coin des rues Cowie et Simonds Sud, confirme le MTQ.

Tout en sympathisant avec les blessés et leurs proches, Pascal Bonin insiste du même souffle pour rappeler que le rapport d'accident se fait toujours attendre. De présumer, peu importe ce qu'on peut présumer, ça reste des ouï-dire, insiste-t-il.

Si le feu de circulation s'avère en cause dans l'accident, on prendra nos responsabilités, dit-il. Mais en attendant, il assure que la Ville n'est pas restée les bras croisés au cours des dernières années.

L'accident n'a pas déclenché l'urgence d'aller intervenir. On était là depuis des années avant, sauf que ça prend du temps avec les études, etc.

Pascal Bonin, maire de Granby

Le Service de police de Granby confirme que l'enquête suit son cours. C'est certain que tout ce qui est conformité ou non conformité de la signalisation sera vérifié par nos enquêteurs, ça fait partie de l'enquête, souligne le porte-parole, Guy Rousseau.

La famille impliquée dans l'accident sera rencontrée cette semaine.

Des problèmes observables sur le terrain

Le 5 mars dernier, trois personnes ont été gravement blessées dans un accident survenu en fin d'après-midi à cette intersection, à l'heure de pointe. Il s'agit d'un homme de 41 ans de Bromont et de ses deux enfants âgés de 12 et 9 ans.

Trois véhicules étaient impliqués dans l'accident, dont un camion semi-remorque. Dans le secteur, des commerçants et camionneurs ont relevé des problèmes liés à cette intersection, dont la difficulté pour les camionneurs de tourner sur une seule voie.

Estrie

Infrastructures