•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Près de 250 000 $ pour Village Grande Nature et Eskamer Aventure

Motoneigiste à l'avant-plan, montagnes magnifiques derrière.

À proximité des Chic-Chocs, le Village Grande Nature accueille, entre autres, les motoneigistes en hiver.

Photo : Radio-Canada / Jean-François Deschênes

Radio-Canada

Village Grande Nature et Eskamer Aventure, deux entreprises touristiques de la Haute-Gaspésie, profitent d'une contribution remboursable d'Ottawa de près de 250 000 $.

Cet argent contribue à la réalisation de projets touristiques dont les investissements totalisent près de 1,4 million de dollars. 6 emplois seront créés, alors que 24 seront consolidés.

Cette aide financière a été annoncée jeudi par la ministre du Revenu national, Diane Lebouthillier, au nom de Développement économique Canada.

La mairesse de Cap-Chat, Marie Gratton, le propriétaire du Village Grande Nature, Réjean Blouin et la ministre du Revenu national, Diane Lebouthillier

La mairesse de Cap-Chat, Marie Gratton, le propriétaire du Village Grande Nature, Réjean Blouin et la ministre du Revenu national, Diane Lebouthillier

Photo : Radio-Canada / Jean-François Deschênes

Le propriétaire du Village Grande Nature situé à Saint-Octave-de-l’Avenir, Réjean Blouin, s’est vu octroyer 195 895 $ pour un projet évalué à plus d’un million de dollars, ce qui lui permettra d’acheter de nouveaux équipements de plein air, d'aménager des installations de thalassothérapie et d'améliorer l'hébergement.

Ça représente beaucoup, estime-t-il. Cet argent-là, que je n’ai pas besoin de sortir de mes poches, me permet de réaliser mes projets beaucoup plus vite que j’ai voulu et de les concrétiser. On parle d’une entreprise qui est autosuffisante et viable, qui génère des profits et qui engage 19 employés au lieu de 3.

Des gens font du canyoning

Une des activités d'Eskamer

Photo : page Facebook Eskamer

De son côté, Eskamer Aventure de Sainte-Anne-des-Monts touche 41 000 $ pour la réalisation d’un projet de 365 000 $. L’entreprise veut construire une station aquatique plein air écoenvironnementale. Les utilisateurs du bâtiment auront entre autres une vue panoramique sur la mer et les montagnes. Une tyrolienne et un bâtiment d’accueil seront aussi construits.

Avec les informations de Jean-François Deschênes

Gaspésie et Îles-de-la-Madeleine

Économie