•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Bientôt une sous-zone de chasse au chevreuil en Gaspésie?

Cerf de Virginie en hiver
Un chevreuil dans la neige Photo: Radio-Canada
Radio-Canada

Selon le plan de gestion du cerf pour la période 2020 à 2027, proposé par le ministère de la Forêt, de la Faune et des Parcs, une sous-zone de chasse au chevreuil serait créée pour la Gaspésie, comme le réclament les chasseurs depuis longtemps.

Même s’il est toujours en vigueur, le dernier plan est échu depuis 2017. Il prévoyait les mêmes modalités de chasse partout en Gaspésie, alors que du côté nord, les populations sont beaucoup moins nombreuses qu'au sud.

C’est que dans la Baie-des-Chaleurs, la population de chevreuils est très forte ce qui provoque souvent des collisions aux abords de la route 132. Des producteurs agricoles se sont aussi plaints de la destruction de cultures par des cerfs venus se nourrir.

La Gaspésie est le paradis de la chasse.La Gaspésie est le paradis de la chasse. Photo : Radio-Canada

La Fédération québécoise des chasseurs et pêcheurs effectue des consultations régionales sur ce nouveau plan. À la suite de la consultation qui a eu lieu jeudi à Bonaventure, les chasseurs se réjouissent évidemment de la création de cette sous-zone.

Ça fait longtemps qu'on se bat là-dessus, rappelle Alain Poitras, président de la Fédération québécoise des chasseurs et pêcheurs, section Gaspésie. Tout le monde est d’accord, même le député.

Le nouveau plan comprend aussi des modalités qui concernent l'ensemble du Québec, comme les périodes de chasse, les permis, les types d'armes, le nourrissage et les appâts utilisés.

La tournée de consultation se poursuivra en Gaspésie jusqu'au congrès prévu le 30 mars, à Mont-Louis, où une position régionale devrait être entérinée.

Avec les informations de Pierre Cotton

Gaspésie et Îles-de-la-Madeleine

Faune et flore