•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Remplacement de deux ponts à Hawkesbury : deux maires critiquent les plans proposés

Une carte de l'intersection des routes 34 et 17 dans l'Est ontarien.
La firme embauchée par le ministère des Transports de l’Ontario propose de remplacer ces bretelles circulaires par des intersections en «T». Photo: Google Maps
Denis Babin

Les travaux de remplacement de deux ponts sur la route 17 à la hauteur de Hawkesbury ne sont pas commencés que déjà les maires du Canton de Champlain et de la Ville de Hawkesbury, Normand Riopel et Paula Assaly, montent aux barricades.

Ces derniers demandent à la firme de génie-conseil Jacobs, responsable du projet, de retourner à la planche à dessin.

Le problème […] c’est qu’ils veulent changer le concept qui est déjà établi, [c’est-à-dire] une rampe d'accélération pour embarquer sur la route 17, explique le maire Normand Riopel.

En effet, deux bretelles circulaires donnant accès à la route de comté 17 assurent présentement une fluidité de la circulation vers l’ouest, comme vers l’est.

Or, la firme embauchée par le ministère des Transports de l’Ontario (MTO) favorise plutôt deux intersections en forme de « T » qui forceraient les automobilistes à effectuer un arrêt complet avant de s’engager sur la voie.

Une carte montrant ce qui est envisagé pour l'intersection des routes 17 et 34 dans l'Est ontarien.La nouvelle disposition forcerait les automobilistes à effectuer un arrêt complet avant de s’engager sur la voie. Photo : Ministère des Transports de l'Ontario

Cette idée, les deux maires la rejettent sans appel, notamment pour des raisons de sécurité.

[Cette conception], [moi et M. Riopel], nous la considérons absolument dangereuse [tout particulièrement] lorsqu’il va y avoir de gros camions qui vont vouloir tourner [sur la route 17], indique la mairesse de Hawkesbury.

Le consultant du MTO a indiqué qu’il attachait une importance toute particulière aux commentaires émis par les deux maires.

Sommes-nous ouverts à apporter des modifications à nos plans de conception? Certainement. Cela fait partie du processus public en cours, a affirmé l’ingénieur Douglas Raby.

Ce dernier a toutefois tenu à préciser que la configuration proposée [était] conforme aux normes actuelles de conception [et qu'elle] avait été mise en œuvre à de nombreux endroits à travers l’Ontario.

La mairesse en entrevue.Paula Assaly, mairesse de Hawkesbury Photo : Radio-Canada

Cependant, Paula Assaly demeure ferme sur sa position : pas question d’en rester là si la Ville de Hawkesbury n’obtient pas satisfaction.

Certainement, on va contester ce type […] de bretelle là. […] On comprend que c’est la juridiction [du ministère des Transports]. Mais c’est nous qui vivons ici. On met les gens en danger avec ce genre d’intersection là, conclut la mairesse de Hawkesbury.

Ottawa-Gatineau

Politique municipale