•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Accident ferroviaire d’IOC : des travailleurs de Sept-Îles blessés

Un camion d'entretien sur un voie ferrée

Le véhicule d’entretien en cause dans l’accident non loin de Labrador City sur les rails d'IOC.

Photo : Radio-Canada / Janice Goudie

Djavan Habel-Thurton

Les travailleurs de la minière IOC impliqués dans l'accident qui est survenu mercredi sur le chemin de fer QNS&L, près de Labrador City, viennent de Sept-Îles, confirme le Syndicat des Métallos.

Quatre employés ont été transportés à l’hôpital. Deux d’entre eux ont subi des blessures et les deux autres ont été traités pour un choc nerveux.

L’un des travailleurs blessés a été transporté vers un hôpital de Québec afin de traiter plusieurs fractures et lésions, selon le président de la section locale des Métallos, Eddy Wright. Le travailleur se trouverait toujours en centre hospitalier mais on ne craint pas pour sa vie.

Les trois autres employés ont reçu leur congé de l'hôpital, toujours selon le syndicat.

La police du Labrador, ainsi que la compagnie minière IOC, en collaboration avec le syndicat, enquêtent sur les causes de l'accident.

Travaux d’entretien

L’accident a eu lieu lors de travaux d'entretien sur la voie ferrée près de Labrador City, mercredi matin vers 10 h 15.

Il ne serait pas lié à une collision entre des véhicules ferroviaires ou un déraillement. Un seul véhicule d’entretien est en cause dans l’accident.

IOC précise qu'il est trop tôt pour s'avancer sur les causes de l'accident. La police du Labrador affirme mener une enquête.

Selon IOC, les activités de la minière sur le chemin de fer n'ont toujours pas repris. Le lieu où s'est déroulé l'accident, sur l'embranchement reliant Labrador City à la ligne principale, est toujours fermé à la circulation ferroviaire. Par contre, cette fermeture n'a pas d'impact sur le train de passagers qui relie Sept-Îles à Schefferville.

Le représentant du syndicat des Métallos, Dany Maltais, dit que le syndicat entend collaborer à l’enquête et s’assurer que des mesures soient mises en place pour éviter que ce type d’accidents ne se reproduise.

Avec les informations de Laurence Royer.

Côte-Nord

Accident de travail