•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Près d'un million de dollars pour quatre entreprises de Baie-Comeau

Le ministre, de profil, est à un lutrin en train de parler à un petit public.
Le ministre de l'Économie et de l'Innovation Pierre Fitzgibbon s'est rendu à la Microbrasserie St-Pancrace pour annoncer l'appui financier provincial. Photo: Radio-Canada / Olivier Roy Martin
Olivier Roy-Martin

Le gouvernement du Québec annonce une aide financière de 992 619 $ que se partagent quatre compagnies de Baie-Comeau.

Les compagnies Granijem, Innovation Fransi, Les Délices de l'Artisan et la Microbrasserie St-Pancrace comptent sur cette aide notamment pour acheter de l'équipement spécialisé ou commercialiser de nouveaux produits.

La boulangerie Les Délices de l'Artisan bénéficie d'une subvention de 110 000 $. Cela correspond à environ 30 % des coûts liés à l'achat d'équipements et d'un nouveau bâtiment. La copropriétaire Maryse Morneau était manifestement émue lors de l'annonce. On rêve de ça depuis longtemps, dit-elle.

Une femme versant une larme.La copropriétaire de la boulangerie Les Délices de l'Artisan était émue lors de l'annonce. Photo : Radio-Canada / Olivier Roy Martin

La Microbrasserie St-Pancrace investit de son côté 148 500 $ pour des équipements spécialisés. Le gouvernement du Québec lui fournit 55 000 $ en prêts et en subventions. Les nouveaux équipements vont permettre à l'entreprise de développer des « produits vieillis » ou avec des levures sauvages, selon le copropriétaire Pierre-Antoine Morin.

Un homme barbu devant un bar de microbrasserie. Pierre-Antoine Morin, copropriétaire de la Microbrasserie St-Pancrace. Photo : Radio-Canada / Olivier Roy Martin

L'entreprise baie-comoise Granijem profite pour sa part d'un appui financier de 200 963 $ qui couvre une partie des coûts de la réfection d'un bâtiment et de l'achat d'équipements spécialisés.

Les marchés extérieurs aux États-Unis, c'est ce qu'on vise beaucoup, explique la copropriétaire Julie Bérubé. Pour jouer dans la "game" des grands, il fallait avoir un équipement supplémentaire. Donc on était rendu-là.

Une femme s'exprimant devant un lutrin. La copriétaire de Granijem, Julie Bérubé. Photo : Radio-Canada / Olivier Roy Martin

Finalement, l'entreprise Innovation Fransi bénéficie d'une contribution financière de 626 656 $ pour la commercialisation d'un nouveau produit.

Le ministre de l'Économie et de l'Innovation, Pierre Fitzgibbon, et le ministre de l'Énergie et des Ressources naturelles, Jonatan Julien, se sont déplacés à Baie-Comeau pour faire l'annonce.

À écouter : La petite histoire de l'entreprise Granijem à Baie-Comeau

Investissements totaux de près de 2 M$

L'aide financière du gouvernement contribue à financer un peu plus de la moitié des investissements totaux de l'ensemble des entreprises bénéficiaires, qui se chiffrent à 1 917 738 $.

Un million de subventions et d'aides [financières] sur deux millions d'investissements, ce n'est pas gros, concède le ministre de l'Économie et de l'Innovation, Pierre Fitzgibbon. Il faut regarder l'écosystème. Je pense que l'un des enjeux sur la Côte-Nord, c'est la diversification. On a un cycle minier qui va être porteur bientôt. Je pense que tout ce qui va entourer le domaine minier traditionnel est super important, ajoute-t-il.

Les projets des entreprises devraient créer au total dix emplois et en consolider quarante autres, selon le gouvernement provincial.

Côte-Nord

Affaires