•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Du poivre de Cayenne au visage pour une bonne cause

Un instructeur de l'École nationale de police du Québec se fait aspergé de poivre de Cayenne.

Un instructeur de l'École nationale de police du Québec a accepté de se faire asperger de poivre de Cayenne. Ses élèves l'avaient mis au défi en promettant d'amasser 4000 $ pour des organismes communautaires.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Trois instructeurs de l'École nationale de police, à Nicolet, ont accepté de prendre part à un exercice désagréable pour une bonne cause.

Les étudiants de la 201e cohorte ont mis au défi leurs instructeurs de recevoir du poivre de Cayenne au visage s'ils réussissaient à récolter 4000 $ dans le cadre d'une collecte de fonds.

Les instructeurs ont donc tenu leur promesse lors d’un exercice pendant lequel ils doivent se replier vers un véhicule et demander du renfort après avoir reçu du poivre de Cayenne au visage.

Des étudiants de l'École nationale de police du Québec de Nicolet sont rassemblés devant un pavillon de l'établissement.

Plusieurs étudiants de l'École nationale de police du Québec de Nicolet ont assisté au défi des instructeurs.

Photo : Radio-Canada

Les étudiants doivent eux-mêmes faire l'expérience du poivre de Cayenne durant leur passage à l'École nationale de police du Québec pour comprendre de quoi il retourne.

L'argent amassé par les étudiants est destiné à quatre organismes communautaires.

Mauricie et Centre du Québec

Éducation