•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Non, partager ce message ne gardera pas votre compte Facebook actif

Le message affirme qu'il faut le partager pour garder son compte Facebook.
Le message a été repris maintes fois. Photo: Capture d'écran - Facebook
Jeff Yates

Des utilisateurs de Facebook ont commencé à faire circuler un message qui leur permettrait, croient-ils, de maintenir leur compte Facebook actif. Or, il s'agit d'un autre canular. Partager ce message n'accomplit absolument rien.

Quelques heures après la panne majeure des services de Facebook, mercredi, un message s'est mis à circuler, expliquant supposément aux usagers comment réactiver leurs comptes.

« Ce message a pour but d'informer tous nos utilisateurs que nos serveurs ont été très occupés ces derniers temps. Nous vous demandons donc de vous aider à résoudre ce problème. Nous demandons aux utilisateurs actifs de transmettre ce message à tous les membres de votre liste de contacts pour confirmer les utilisateurs Facebook actifs si vous n'envoyez pas ce message à tous vos contacts Facebook. Votre compte restera inactif, ce qui entraînera la perte de tous vos contacts », écrivait-on.

Le message affirmait en plus qu'il y aurait une mise à jour de Facebook, et que si les usagers ne le transmettaient pas à tous leurs amis, ils ne pourraient plus utiliser Facebook. Ce canular ressemble beaucoup à d'autres qui ont circulé sur la plateforme au cours des dernières années. En outre, un message identique a déjà circulé sur WhatsApp (Nouvelle fenêtre).

Il est impossible de savoir combien de fois ce message a été relayé, puisque les utilisateurs le copient et le publient sur leur propre fil d'actualité. Par contre, Radio-Canada a pu constater que des centaines de personnes l'avaient publié jeudi matin.

Toutefois, le message est faux. Facebook ne communique pas avec ses usagers au moyen de messages à publier sur son fil d'actualité. De plus, la cause de la panne de Facebook est toujours incertaine au moment d'écrire ces lignes. Facebook s'est contenté d'assurer qu'il ne s'agissait pas d'une attaque informatique.

Fausses nouvelles

Techno