•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Toronto veut transformer l'énorme terrain de stationnement d'un centre commercial en quartier

Une femme se tient debout à l'extérieur dans un terrain de stationnement.
Claire Santamaria du centre commercial Yorkdale dit que les résidents joueront un rôle crucial dans le projet de revitalisation du site. Photo: CBC/Mehrdad Nazarahari
Radio-Canada

Jusqu'à 1500 unités de logement pourraient être construits sur l'énorme terrain de stationnement entourant le centre commercial Yorkdale à Toronto, s'il n'en tient qu'à un projet de la Ville qui veut y aménager un nouveau quartier.

La Ville a appelé récemment les urbanistes à soumettre leurs propositions pour faciliter l'accès automobile et par transport en commun au centre commercial et au quartier projeté.

Les acheteurs à Yorkdale pourraient se garer dans un stationnement souterrain.

Trois scénarios sont à l'étude : l'une des options mise plus sur l'usage résidentiel, une autre met l'accent sur l'espace de bureaux, alors qu'une troisième option prévoit un agrandissement du centre commercial.

On n'est pas encore certain de la proportion que prendra chaque type d'usage, indique la directrice générale de Yorkdale, Claire Santamaria. La densité du secteur va augmenter, selon les besoins de la communauté.

Photo d'un plan d'urbaniste montrant un centre commercial, des espaces verts et des tours de bureauxAgrandir l’imageLa deuxième option met l'accent sur les espaces de bureau. Photo : Ville de Toronto

Toutefois, Patrick O'Neill du groupe de résidents Downsview Lands Community Voice Association est sceptique, affirmant que la circulation est déjà épouvantable dans le secteur.

C'est presque irrationnel, le nombre d'unités qu'ils veulent construire juste à côté d'où l'on vit, dit-il.

Guy Matthew du service d'urbanisme de la Ville souligne, lui, que le projet inclurait un hôtel et un parc pour les résidents.

Ce sera un mélange d'usage résidentiel et commercial, en plus d'espaces accessibles au public, comme des cours intérieures et un parc, dit-il.

Le nouveau quartier doit voir le jour d'ici 20 ans.

Avec les informations de CBC News

Toronto

Politique municipale