•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Gel profond : certains résidents d’Edmundston doivent laisser l’eau couler

De l'eau coule d'un robinet.
Environ 70 clients du service d'eau et d'égouts d'Edmundston doivent laisser couler l'eau. Photo: iStock
Kassandra Nadeau

L'hiver a été rude dans le nord-ouest du Nouveau-Brunswick. Le gel profond force plusieurs résidents d'Edmundston à laisser couler l'eau chez eux. Environ 70 clients du service d'eau et d'égouts sont touchés.

Selon le coordonnateur du service d'eau et d'égouts pour la Municipalité, Richard Daigle, la décision de contacter ces résidents a été prise de manière préventive, après que les conduites d’une vingtaine de résidences eurent gelé ces dernières semaines.  Le gel est à peu près 7 pieds de creux dans le sol , explique-t-il. Les clients touchés doivent laisser un léger filet d’eau s’écouler en permanence d'un robinet afin d’éviter le gel des conduites.

La situation pourrait durer encore plusieurs semaines, jusqu’à ce que le sol commence finalement à dégeler.  Les clients qui sont concernés devront faire couler leur eau jusqu’à ce qu’on s’aperçoive, avec nos excavations, qu’il n’y a plus de gel dans le sol . Les clients touchés seront avertis lorsque l’avis sera levé. Le plombier Willie Corriveau lui recommande de laisser l'eau couler jusqu'à la fin-avril, mi-mai.

Une situation inhabituelle

La dernière fois que le froid a forcé la Municipalité à agir de la sorte, c'était en 2015.  Je suis à l’emploi de la Municipalité depuis 2008 et c’est les deux seuls épisodes que j’ai vécus, explique Richard Daigle. Ça dépend de l’agressivité de l’hiver qu’on a, mais cette année on en a une bonne!

Willie Corriveau affirme avoir rarement vu une situation similaire dans sa carrière. Depuis le début de l'hiver, il a répondu à un nombre inhabituel de demandes de citoyens et de municipalités concernant des conduites d'eau gelées.

Cette année c'est exceptionnel, explique-t-il. Ça a commencé très de bonne heure aussi, au mois de décembre, quand on a eu de la pluie pas longtemps après ça a commencé à geler

Clients touchés déjà contactés

Les personnes touchées ont toutes été prévenues déjà par la Municipalité. Il s'agit des mêmes foyers dans lesquels les tuyaux ont gelé par le passé. On a bâti avec le passé une banque de données et le monde concerné a été contacté par la Municipalité .

Richard Daigle ajoute que ceux qui n'ont pas déjà été contactés par la Municipalité n'ont pas à laisser l'eau couler, puisqu’il n’y a aucun danger pour eux. Ce n’est pas nécessaire pour ces personnes-là, parce que [leurs conduites] sont encore plus bas que le niveau de gel , estime Richard Daigle. Il ne faut pas gaspiller de l’eau potable pour rien .

Nouveau-Brunswick

Conditions météorologiques