•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Terrasses de la Chaudière : d’autres employés déplacés

Les imposants édifices de brique brune des Terrasses de la Chaudière
Le complexe des Terrasses de la Chaudière a été construit en 1978. Photo: Radio-Canada
Stéphane Leclerc

À la suite de notre reportage diffusé mercredi, le propriétaire des Terrasses de la Chaudière, Services publics et Approvisionnement Canada (SPAC), a tenu à apporter d'autres précisions sur les changements à venir pour améliorer la qualité de l'air du complexe, construit en 1978. Au menu : des centaines d'autres déménagements d'employés et des travaux majeurs à venir.

Des travaux de rénovation seront effectués au 6e étage du 15 et du 25 rue Eddy d’ici un an et demi.

C’est l’étage des chauves-souris, des infiltrations d’eau et des moisissures, et qui est l’un des plus problématiques des Terrasses de la Chaudière. SPAC indique qu’un processus d’appel d’offres pour les travaux est en cours et que le contrat devrait être attribué d’ici trois mois.

Les travaux comme tels devraient être terminés d’ici septembre 2020, dans un an et demi.

Déménagements à Ottawa

Radio-Canada a révélé mercredi que près de 400 employés des deux ministères des Affaires autochtones avaient dû déménager dans d’autres locaux pour permettre ces travaux majeurs au 6e étage des bâtiments situés au 15 et au 25 rue Eddy, à Gatineau.

Près de la moitié de ces employés (194) ont déménagé dans des bureaux situés au 234 rue Laurier Ouest, à Ottawa. Les autres ont été déplacés vers d’autres étages de la tour du 10 rue Wellington, à Gatineau.

SPAC indique maintenant que 300 équivalents à temps plein (ETP) qui travaillaient aux Terrasses se retrouveront dans l’édifice de rue Laurier à Ottawa d’ici le 23 mars. Une centaine d’autres ETP viendront les rejoindre d’ici l’été.

À noter, souligne Services publics et Approvisionnement Canada, que tous les employés déplacés au 234 rue Laurier devront retourner au 15 de la rue Eddy, c'est-à-dire aux Terrasses de la Chaudière, une fois les travaux complétés.

Le ratio 75/25 est respecté, selon SPAC

Malgré ce mouvement d’employés vers Ottawa, SPAC affirme que le ratio d’employés fédéraux à Ottawa et Gatineau est respecté.

Rappelons que des milliers d’employés de Portage 3 devront être déménagés au cours des prochaines années pour des travaux majeurs, des centaines de fonctionnaires du Centre Asticou et 1800  employés de la Défense nationale dans l’édifice Louis-Saint-Laurent devront aussi être déplacés, sans modifier ce ratio.

75 % des employés fédéraux de la région de la capitale nationale seront à Ottawa et 25 % à Gatineau, assure SPAC et cela ne changera pas malgré la réorganisation en cours.

L’Office des transports déménagera aussi, mais pour de bon.

Services publics et Approvisionnement Canada souligne également qu’on trouvera de nouveaux locaux à 300 employés de l’Office des transports du Canada. Ces employés devront quitter les Terrasses de la Chaudière le 31 mars 2021.

Cela permettra de moderniser ces locaux et d'organiser des espaces de travail temporaire.

Rappelons également que le gouvernement fédéral a annoncé, il y a deux ans, un vaste projet de reconstruction de l’enveloppe extérieure des Terrasses. Un projet de 175 millions de dollars. Ces travaux devraient débuter ce printemps.

Ottawa-Gatineau

Infrastructures