•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laurier Gareau devient membre de l’Ordre du Canada

Laurier Gareau et Julie Payette lors de la photo officielle à Rideau Hall,

Laurier Gareau reçoit sa distinction des mains de la gouverneure générale, Julie Payette.

Photo : site web/gouverneure générale du Canada

Raluca Tomulescu

Le Fransaskois Laurier Gareau reçoit l'Ordre du Canada des mains de la gouverneure générale du Canada, Julie Payette, lors d'une cérémonie à Rideau Hall, jeudi matin. Cette distinction honorifique souligne sa riche contribution au développement de l'identité fransaskoise.

« Ça me fait très chaud au coeur de voir que certaines personnes reconnaissent la contribution que j'ai faite au développement de la communauté », a affirmé Laurier Gareau, à la veille de son envol pour Ottawa.

Il a précisé qu'il l'acceptait « au nom de l'ensemble de la communauté fransaskoise », une communauté dans laquelle il dit s'être beaucoup investi comme bénévole et qu'il veut toujours voir grandir.

« Laurier Gareau contribue à faire connaître et croître les racines des Fransaskois depuis plus de 40 ans. Il a été déterminant dans l’établissement de réseaux favorisant la diffusion de l’art et de la culture dans les écoles et les associations francophones de la province. Animateur de la vie communautaire, il s’est grandement impliqué dans la promotion du patrimoine, entre autres comme membre fondateur de la Revue historique. Dramaturge prolifique et auteur respecté, il a écrit La Trahison, l’une des pièces phares de l’histoire de la Saskatchewan. 

Source : Communiqué de la gouverneure générale du Canada

Un honneur mérité

« Si on avait un titre de M. Fransaskoisie, c’est Laurier Gareau qui l’emporterait pour ce qu’il a fait autant avec la Société historique, le Conseil culturel, le théâtre Oskana, le Cercle des écrivains, les Éditions de la nouvelle plume. C’est une énorme contribution très appréciée », résume l’auteure Martine Noël-Maw, qui le côtoie au conseil d’administration des Éditions de la nouvelle plume, dont il est le président.

Originaire de Saint-Isidore de Bellevue, Laurier Gareau est arrivé à Regina en 1975 pour être recherchiste à Radio-Canada. Au cours des années suivantes, il a pris part à une troupe de théâtre amateur francophone pour laquelle il a écrit et mis en scène sa première oeuvre.

Depuis, il a écrit et participé à la réalisation de plus de 40 pièces de théâtre, notamment avec la troupe de théâtre Oskana.

Son ami et codirecteur artistique de la troupe, Guy Michaud, souligne l'amour de Laurier Gareau pour la langue française.

Laurier a toujours été un défenseur de la francophonie, que ce soit en Saskatchewan, en Alberta ou au Manitoba.

Guy Michaud, codirecteur artistique de la troupe de théâtre Oskana

Malgré cet engagement pour le français qui dépasse les frontières de la province, Louis Stringer, de la Société historique de la Saskatchewan, affirme que Laurier Gareau a toujours su rester proche des Fransaskois. Dans les années 1990, Laurier Gareau a fondé la Revue historique de l’organisme.

Il savait raconter la grande histoire, mais aussi il s’intéressait à la petite histoire des gens.

Louis Stringer, membre du conseil d'administration de la Société historique de la Saskatchewan

Laurier Gareau se joint à la liste des Fransaskois qui ont reçu la distinction au fil des années : parmi eux, Joe Fafard, en 1981, Irène Chabot, en 2004, et Carmen Campagne, en 2014. « Être dans ce même groupe-là, c’est certainement un honneur pour moi », confie-t-il.

L’Ordre du Canada est l’une des plus prestigieuses distinctions honorifiques civiles au pays, qui reconnaît le dévouement d’une personne envers sa communauté.

Avec les collaborations de Charles Lalande et d'Émilie Dessureault-Paquette

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Saskatchewan

Théâtre