•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Leurre informatique : un homme d’East Angus aurait fait 21 victimes

Des mains tapent sur un clavier d'ordinateur.

William Girard aurait fait des victimes à Sherbrooke, East Angus et Magog, mais aussi en Mauricie et en Abitibi

Photo : La Presse canadienne / Jonathan Hayward

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2019 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

William Girard d'East Angus fait face à 79 chefs d'accusation, dont possession de pornographie juvénile et leurre informatique. Le jeune homme de 19 ans aurait fait 21 victimes un peu partout au Québec.

Il a comparu mercredi au palais de justice de Sherbrooke pour une multitude de chefs d’accusation.

On parle de leurre informatique, d’avoir distribué de la pornographie juvénile, d’avoir accédé, possédé, produit du matériel sexuellement explicite dans le but de favoriser d’autres infractions, d’avoir commis de l’extorsion, du harcèlement sur 21 plaignantes différentes, a énuméré la procureure aux poursuites criminelles et pénales, Joanny Saint-Pierre.

Les présumées victimes sont en Estrie, en Mauricie, en Abitibi et au Bas-Saint-Laurent.

William Girard a été arrêté mardi à East Angus.

Les policiers ont saisi du matériel informatique qui sera analysé dans le cadre de l’enquête.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !