•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une journaliste française cherche des descendants d’immigrants français dans les Amériques

drapeau français

La journaliste et réalisatrice Lyane Sylvestre recherche des descendants d'immigrants français pour un reportage qui sera diffusé en France.

Radio-Canada

La journaliste et réalisatrice française Lyane Sylvestre recherche des descendants d'immigrants français outre-Atlantique. Elle prépare un documentaire sur les personnes qui partent à la recherche de leurs racines.

Lyane Sylvestre prépare ainsi un documentaire d’une heure pour la chaîne de télévision française TF1.

« L’idée, c’est de suivre des descendants de Français qui vivent depuis des décennies notamment en Amérique du Nord et en Amérique du Sud, et qui sont en quête de leurs racines françaises », explique-t-elle.

La réalisatrice veut raconter l’histoire particulière des familles qu’elle rencontrera, peu importe la période historique du départ de leurs ancêtres.

« J’aimerais beaucoup tourner au Canada, mais pour ça, on est à la recherche d’une incroyable histoire de famille. Je lance un appel à tous les gens qui se sentent concernés, qui ont envie de se lancer dans cette quête », explique-t-elle.

Lyane Sylvestre souhaite passer plusieurs mois « à chercher avec eux, à leurs côtés, les suivre dans cette quête ».

Elle reconnaît que ce parcours la fait réfléchir à ses propres origines, qu’elle connaît peu.

« C’est aussi ce qui m’a donné envie de faire ce documentaire », avoue-t-elle.

Pour Lyane Sylvestre, c’est avant tout le voyage des descendants dans leur recherche de la vérité qui est passionnante.

« C’est un voyage dans le temps et, comme tout voyage dans le temps, ça provoque énormément d’émotions. On a des éclats de rire, on a des gens qui s’effondrent quand ils découvrent la véritable vie de leurs ancêtres », précise-t-elle.

Elle explique, entre autres, que certains de ses interlocuteurs en Amérique latine idéalisent beaucoup la France et connaissent assez peu son histoire.

« Pour eux, la France, c’est la culture, c’est la gastronomie et puis ils découvrent les conditions de vie de leurs ancêtres, qui sont partis à cause de la famine ou autre. Ils ne sont pas partis pour le plaisir », conclut-elle.

À écouter à L'actuel

Manitoba

Francophonie