•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un ex-entraîneur de soccer de Beauport coupable d'agression sexuelle

Yves Leclerc en compagnie de son avocat au palais de justice de Québec.

Yves Leclerc a été reconnu coupable, mercredi, d'avoir agressé sexuellement un adolescent.

Photo : Radio-Canada / Yannick Bergeron

Yannick Bergeron

Yves Leclerc est reconnu coupable d'avoir agressé sexuellement un adolescent qui jouait dans l'équipe de soccer dont il était l'entraîneur.

L'homme qui réside maintenant à Sainte-Catherine-de-la-Jacques-Cartier n'a pas eu la moindre émotion alors que le juge Jean Asselin lisait sa décision.

Le magistrat a cru le témoignage de la victime, Alain Fortier, qui était le capitaine de l'équipe de soccer entraînée par Leclerc.

Les gestes à caractère sexuel ont débuté alors que la victime avait 14 ans, en 1991, pour se poursuivre sur une dizaine d'années.

Lors de son procès, Leclerc n'a pas témoigné et son avocat avait plaidé le doute raisonnable ou encore le consentement de la victime, comme moyen de défense.

Le juge a rejeté ces prétentions, qualifiant le témoignage de la victime de crédible.

Leclerc, qui a déjà été condamné pour une infraction similaire, reviendra devant le tribunal dans deux semaines pour fixer la date des observations sur la peine.

Il est en liberté pendant le processus judiciaire.

Procès et poursuites

Justice et faits divers