•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Régis Labeaume atteint d’un cancer

Le maire de Québec, Régis Labeaume.

Le maire de Québec, Régis Labeaume

Photo : Radio-Canada / Maxime Corneau

Louis Gagné

Le maire de Québec, Régis Labeaume, est atteint d'un cancer de la prostate. Il continuera d'exercer ses fonctions, mais devra tôt ou tard s'absenter pour une durée encore indéterminée.

Cette révélation sur l’état de santé du maire a été faite par son attaché de presse, Paul-Christian Nolin, dans un bref communiqué acheminé aux médias mercredi après-midi.

« C’est dans un souci de transparence que nous vous en informons », a écrit M. Nolin.

Il mentionne que Régis Labeaume a rencontré son équipe ainsi que la Direction générale de la Ville, mercredi, afin de leur apprendre qu’il avait reçu un diagnostic de cancer de la prostate. Ce diagnostic est intervenu après quelques mois d’examens.

Régis Labeaume prend la parole lors d'une séance du conseil municipal.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le maire de Québec, Régis Labeaume

Photo : Radio-Canada / Daniel Coulombe

Le maire allégera graduellement son emploi du temps « en prévision de la suite des choses ». Il continuera d’exercer ses fonctions, mais déléguera certaines responsabilités aux membres de son équipe.

Paul-Christian Nolin précise que le maire devra s’absenter pour une convalescence dont on ignore pour l’instant la durée.

Le bureau de Régis Labeaume prévient qu’aucune entrevue ne sera accordée sur le sujet.

Qu'est-ce que le cancer de la prostate?

La prostate est une glande faisant partie des appareils reproducteur et urinaire de l’homme qui se trouve juste sous la vessie, devant le rectum. Le cancer prend naissance dans les cellules de la prostate. La tumeur maligne, un amas de cellules cancéreuses, peut envahir et détruire les tissus qui l’entourent. Elle peut aussi se propager à d’autres parties du corps (métastases).

Source : Société canadienne du cancer

Messages d’appui

La révélation sur l’état de santé du maire de Québec a rapidement suscité des réactions au sein de la classe politique québécoise.

« Je viens d’apprendre la nouvelle pour mon collègue, le maire de Québec. Courage, Régis, durant cette épreuve. Je pense à toi et tout le monde municipal est avec toi! », a écrit sur Twitter la mairesse de Montréal, Valérie Plante.

La mairesse de Montréal Valérie Plante et le maire de Québec Régis Labeaume, en marge d'une partie amicale de baseball.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Les villes de Montréal et Québec se sont opposées dans un match amical de baseball, samedi avec des équipes dirigées par la mairesse Valérie Plante et le maire Régis Labeaume

Photo : Radio-Canada / Guillaume Croteau-Langevin

Le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, a également offert son soutien à son homologue de Québec : « Je tiens à souhaiter à monsieur Labeaume un prompt rétablissement et un bon courage devant cette épreuve difficile ».

Le conseiller municipal Jean Rousseau, un adversaire du maire de Québec, lui a souhaité « le meilleur des succès dans ce combat qui s’annonce pour lui ».

« Au-delà de nos divergences politiques, je souhaite dire à M. Labeaume et à ses proches qu’il a toutes mes sympathies. Je lui souhaite de passer à travers cette épreuve », a affirmé M. Rousseau en entrevue à Radio-Canada.

Labeaume atteint de cancer : la réaction du conseiller Jean Rousseau

« Un battant »

Des élus de l’Assemblée nationale ont aussi fait part de leurs vœux de guérison et de rétablissement au maire de Québec.

Le premier ministre François Legault s’est voulu rassurant en mentionnant que le cancer de la prostate « a de très bons pronostics ».

« On connaît tous des gens qui sont passés par là, puis quand on connaît Régis, qui est un battant, bien moi je suis convaincu qu’il va revenir encore plus fort », a commenté le chef du gouvernement.

Je veux lui dire : "Courage Régis, on a hâte de te voir en pleine forme".

François Legault, premier ministre du Québec

« Cher Régis, nos pensées t’accompagnent. Bon courage dans ton combat et prompt rétablissement », a réagi de son côté le chef par intérim du Parti libéral, Pierre Arcand.

Son vis-à-vis du Parti québécois, Pascal Bérubé, a abondé dans le même sens.

« Dans le rythme trépidant de la vie politique, il arrive des moments où il faut prendre du temps pour soi. Bon courage, mon cher Régis, nous sommes avec toi », a écrit pour sa part la co-porte-parole de Québec solidaire Manon Massé.

Cancer fréquent

Selon le Dr Steven Lapointe, président de l'Association des urologues du Québec, le cancer de la prostate demeure le type de cancer le plus fréquent chez les hommes. En 2017, il représentait près de 21 % de tous les nouveaux cas.

Même si la maladie constitue la troisième principale cause de décès liée au cancer chez les Canadiens, on observe une importante diminution du taux de mortalité depuis le début des années 1990 grâce, entre autres, au dépistage.

« Il permet de diagnostiquer des cancers précocement et de diminuer les décès », indique le Dr Lapointe en entrevue à l’émission C’est encore mieux l’après-midi.

Le médecin spécialiste ajoute que la majorité des cancers de la prostate, s’ils sont pris en charge à temps, ne nécessitent pas de traitement.

« L’important, c’est de savoir quel type de cancer on a. Est-ce qu’on a un cancer qu’il faut traiter ou un cancer qu’on peut attendre et surveiller? Avec un suivi diligent, il y a une très bonne réponse et on réussit à les traiter adéquatement et au bon moment », affirme le président de l’Association des urologues.

Québec

Politique municipale