•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Fin du programme « Discovery Math » dans les écoles élémentaires

Une fille fait des calcules mathématiques à la craie blanche sur un tableau de classe vert.

Le programme de mathématiques en Ontario reviendra aux bases, indique le gouvernement.

Photo : Getty Images / iStock / G Point Studio

Radio-Canada

Le gouvernement de Doug Ford confirme la fin du programme de mathématiques « Discovery Math ». Cette nouvelle méthode d'enseignement avait été mise en place par le gouvernement de Kathleen Wynne en 2016.

Les élèves des écoles élémentaires de l'Ontario retourneront aux principes mathématiques de base.

Nous voulons nous assurer que les élèves de la sixième année ne se classent plus au bas de l'échelle au pays [pour ce qui est du rendement] en mathématiques, a dit Doug Ford en conférence de presse, mercredi.

En Ontario, seuls 49 % des élèves anglophones de sixième année ont satisfait à la norme provinciale en mathématiques en 2017-2018, selon l'Office de la qualité et de la responsabilité en éducation (OQRE).

Cela représente une baisse de 5 % par rapport à l'année 2013-2014.

Toujours selon l'OQRE, 83 % des élèves francophones de sixième année ont respecté la norme provinciale en mathématiques en 2013-2014 et en 2017-2018.

L'Office de la qualité et de la responsabilité en éducation précise toutefois que les examens et le programme de mathématiques diffèrent dans l'enseignement entre les écoles anglophones et francophones.

Le tiers des professeurs qui enseignent pour l’examen de sixième année en mathématiques échouent également au test. Nous devons offrir plus de formations aux enseignants et nous occuper de nos élèves.

Doug Ford, premier ministre de l'Ontario

Toutefois, le vice-président de la Commission internationale pour l’enseignement des mathématiques, Luis Radford, dit qu’il ne faut pas se fier uniquement aux tests standardisés.

Je ne remets pas en cause les tests, mais je remets en cause une évaluation limitée sur le papier et les crayons, a déclaré le professeur titulaire à l’École des sciences de l’éducation de l’Université Laurentienne. Je crois qu’il y a d’autres manières que les élèves peuvent exprimer ce qu’ils savent.

Il y a des choses qu’on ne peut pas mesurer en répondant sur une page.

Luis Radford, professeur titulaire à l’École des sciences de l’éducation de l’Université Laurentienne et vice-président de la Commission internationale pour l’enseignement des mathématiques

Les élèves devront donc retourner à la méthode traditionnelle, dont la mémorisation.

Cette décision désole l’expert.

Retourner à la méthode traditionnelle, c’est retourner aux années 60, affirme-t-il. Aucun des pays à la fine pointe de l’éducation – la Finlande, le Japon, la Norvège, etc. – ces pays ne sont plus là. Ils ont tous adopté un modèle par découverte.

Vouloir retourner à la méthode traditionnelle en Ontario, c’est une sorte de suicide éducatif.

Luis Radford, professeur titulaire à l’École des sciences de l’éducation de l’Université Laurentienne et vice-président de la Commission internationale pour l’enseignement des mathématiques

Traditionnellement, l'enseignant présente d'abord une méthode ou un algorithme et montre ensuite comment et dans quel cas la méthode est appliquée.

Pour sa part, Discovery Math est une technique d'enseignement qui encourage l'apprentissage au-delà des techniques traditionnelles de mémorisation et met plutôt l'expérimentation et la pensée critique à l'avant-scène comme moyen d'apprentissage.

Cette nouvelle stratégie avait pour objectif de commencer par résoudre un problème de mathématiques en incitant l'élève à découvrir une solution.

L’apprentissage par découverte est centré sur deux idées : que l’élève comprenne le sens des concepts mathématiques et qu’il arrive à la solution par ses propres moyens, explique M. Radford.

Déjà en campagne électorale, Doug Ford avait exprimé son intention de supprimer cette méthode, parce que les élèves échouent à leurs examens de mathématiques.

D'après l'OQRE, la Stratégie renouvelée pour l’enseignement et l’apprentissage des mathématiques en Ontario n’a pas toujours engendré les résultats escomptés.

Le président de l'Association des enseignantes et des enseignants franco-ontariens, Rémi Sabourin, se montre prudent.

Souvent, un nouveau curriculum est imposé sans être accompagné de ressources appropriées et sans impliquer les enseignantes et les enseignants, dit-il.

À la rentrée scolaire, le ministère de l'Éducation a publié un nouveau guide de l'enseignant et une fiche d'information pour les parents afin d'aider les enseignants et les parents à se concentrer sur les formules traditionnelles et les techniques de mémorisation.

Le gouvernement de Doug Ford devrait faire une importante annonce d'ici la fin de la semaine.

Lorsqu'il a été interrogé sur la question de savoir si le nombre d'élèves dans les salles de classe pourrait changer, il n'a pas souhaité se prononcer.

Avec les informations de Jérémie Bergeron et Myriam Eddahia

Toronto

Éducation