•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Deux nouveaux forages prévus dans la Matapédia

Gros plan d'une flamme qui sort des installations du puits Haldimand no4 en Gaspésie
Flamme qui sort des installations du puits Haldimand no4 en Gaspésie (Archives). Photo: Radio-Canada / William Bastille-Denis
Radio-Canada

Radio-Canada a appris que deux programmes de travaux d'exploration pétrolière et gazière sont prévus par Marzcorp Oil and Gas Inc., l'un à Saint-Léon-le-Grand et l'autre sur le Territoire non organisé de Rivière-Vaseuse.

Le représentant de la compagnie, Jacques Perron, a rencontré des maires de la Matapédia il y a quelques jours pour les informer que des forages auraient lieu au cours des prochains mois.

Ces deux forages pourraient être les premiers au Québec depuis l'entrée en vigueur de la nouvelle loi et de nouveaux règlements sur les hydrocarbures l'été dernier.

Le ministère des Ressources naturelles n'a toutefois reçu aucune demande officielle encore de la part de Marzcorp.

Il s’agit en fait du premier forage à Saint-Léon-le-Grand, même si Gastem avait préparé un terrain dans le canton Jetté, sur un lot privé en 2011. Selon la carte officielle des puits du gouvernement du Québec, Gastem et l’entreprise qui lui a succédé, Marzcorp, n’ont jamais foré le sol en question.

Moins d’une dizaine d’autres forages ont toutefois été faits dans le haut pays de Val-Brillant, Sayabec et Saint-Cléophas entre 1996 et 2010.

Saint-Léon-le-Grand s’oppose

La Municipalité de Saint-Léon-le-Grand a décidé, le 5 mars dernier, de s'opposer catégoriquement à ce projet de forage et à tous les autres.

Elle a adopté une résolution qui stipule qu’elle s'oppose formellement à toute exploration ou exploitation de gaz ou de pétrole sur son territoire.

Dans cette résolution, le conseil municipal dit craindre que les sites visés soient susceptibles de déverser des polluants dans les sources d'approvisionnement en eau de plusieurs municipalités de la MRC de la Matapédia et de les mettre en péril.

L'ancien maire, et citoyen engagé, Michel McNicoll, se réjouit de la position du conseil.

Il commence à y avoir une mobilisation, il ne faut pas lâcher, ça va être avec le temps. L’idée ce n’est pas d’être contre tout, mais il faut être contre tout ce qui nous est imposé.

Michel McNicoll, ancien maire de Saint-Léon-le-Grand

La Municipalité a aussi décidé de transmettre cette résolution au conseil des maires de la MRC de la Matapédia pour qu'il prenne position sur la question. La prochaine rencontre est prévue ce mercredi.

Au moment d’écrire ces mots, Radio-Canada n’avait pas été en mesure de parler avec le maire de Saint-Léon-le-Grand, Jean-Côme Lévesque, et un représentant de la compagnie Marzcorp.

D’après les informations de Michel-Félix Tremblay

Bas-Saint-Laurent

Industrie pétrolière