•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une nouvelle bretelle sur l’autoroute 40 à Trois-Rivières

Des cônes orange de signalisation.

Archives

Photo : iStock

Radio-Canada

Le ministère des Transports du Québec (MTQ) a annoncé mardi des investissements de 162,5 millions de dollars pour des projets routiers en Mauricie pour 2019-2021. Par exemple, une nouvelle bretelle sera construite sur l'autoroute 40 à Trois-Rivières.

La nouvelle bretelle reliera la place des Miliciens à la 40. Sa construction débutera en 2020.

C’est une demande qui était importante pour assurer une fluidité et une meilleure sécurité du réseau, a déclaré le ministre des Transports, François Bonnardel, de passage à Trois-Rivières.

Ces travaux devraient permettre de diminuer la circulation aux heures de pointe sur l’autoroute 55 à la hauteur de la sortie en direction du boulevard Jean-XXIII, indique le MTQ.

François Bonnardel au podium devant une voiture du ministère des Transports et un drapeau du QuébecAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le ministre des Transports du Québec, François Bonnardel, était de passage à Trois-Rivières pour annoncer près de 163 M$ pour des travaux routiers en 2019-2021 en Mauricie.

Photo : Radio-Canada

Parmi les autres projets, il y aura des travaux de correction de la courbe, de la pente et du pont situé au kilomètre 107, sur la route 155 à La Tuque, là où une mère et sa fille ont perdu la vie en janvier 2017.

De plus, le pont situé sur le chemin Saint-Alphonse à Lac-aux-Sables sera reconstruit et il y aura une réfection de la route 153 à Hérouxville sur six kilomètres.

Près de 75 kilomètres seront asphaltés sur l'autoroute 40, une portion aussi sur l'autoroute 55, donc il s'agit de travaux importants et majeurs pour la Mauricie, a déclaré le ministre François Bonnardel.

Plus de sécurité durant les travaux sur le pont Marc-Trudel à Shawinigan

La députée de Laviolette-Saint-Maurice, Marie-Louise Tardif, a profité de la visite de représentants du ministère de Transports dans la région pour demander à ce que la sécurité soit améliorée sur le pont pendant les travaux.

Il n’y a qu’une seule voie pour traverser sur le pont et la députée affirme que ça va ralentir les véhicules d’urgence comme les pompiers ou les ambulanciers.

Le nouveau pont construit au coût d’environ 12 millions de dollars sera prêt en 2020.

Les citoyens et la population en général ont très hâte que ça se termine, mais il faut prendre son mal en patience, c’est un pont qui manquait d’amour depuis au moins 10 ans, rappelle-t-elle.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Mauricie et Centre du Québec

Réseau routier