•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le nombre de fermetures de résidences pour aînés jugé « dramatique »

Les silhouettes de deux personnes âgées qui marchent dans un salon

De nombreuses résidences pour personnes âgées ont fermé leur porte depuis l'incendie de L'Isle-Verte.

Photo : Getty Images / Carsten Koall

Radio-Canada

Le Regroupement québécois des résidences pour aînés, une association de gestionnaires et de propriétaires de résidences privées pour aînés, juge que le nombre de fermetures de résidences pour personnes âgées prend une ampleur « dramatique ».

Selon la vice-présidente du Regroupement, 450 fermetures de résidences ont été recensées depuis la tragédie de L'Isle-Verte, dont 34 au Bas-Saint-Laurent, 19 en Gaspésie-Les Îles et 4 sur la Côte-Nord. Ce nombre représente environ 8 % de toutes les résidences de ce type au Bas-Saint-Laurent, un peu plus de 4 % en Gaspésie-Les-Îles et moins d'un pour cent sur la Côte-Nord.

C'est vraiment une situation dramatique. On a des résidences qui ferment à toutes les semaines.

Chantale St-Onge, vice-présidente du Regroupement québécois des résidences pour aînés

Mme St-Onge estime que Québec doit accroître son soutien financier aux résidences pour personnes âgées et pas seulement en raison des coûts supplémentaires liés aux nouvelles normes en matière de sécurité.

Elle explique que la pénurie de main-d’œuvre et que la hausse des coûts d’exploitation est également en cause.

Le Regroupement espère que le budget provincial, présenté la semaine prochaine par le gouvernement caquiste, contiendra des mesures de soutien financier aux résidences pour personnes âgées.

D'après les informations de Denis Leduc

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Bas-Saint-Laurent

Société