•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Passé, présent, futur : trois immigrants racontent ce qu'ils apportent ici

Trois immigrants fransaskois sur un arrière-plan de la planète terre avec le titre « Ce que j'apporte ici » au-dessus de leur tête.
Selon les données du recensement de 2016, les personnes immigrantes forment 10 % de la population de la province. Photo: Radio-Canada / Adnan Mohamad
Adnan Mohamad

À l'occasion des Rendez-vous de la Francophonie, Radio-Canada, le Réseau en immigration francophone de la Saskatchewan (RIF-SK) et la Société historique de la Saskatchewan (SHS) vous invitent dans l'univers de trois immigrants francophones de la province. Chacun d'eux a accepté de présenter un objet ou un concept qui lui est cher pour nous éclairer sur son passé, son présent et son futur.


Une image vaut 1000... souvenirs

Pour Tanvee Ramanah, une Mauricienne de 22 ans, il n'y a rien de plus précieux que les souvenirs de son pays. À travers les photos qu’elle a conservées de sa vie d'avant, Tanvee présente les traditions et les célébrations de l’île Maurice qu'elle aime le plus. Ces nombreuses photos permettent d'en savoir plus sur cette étudiante en enseignement de l'Université de Regina.

Une entrevue avec Tanvee Ramanah

L'awalé, une solution gagnante-gagnante

Quand Pierre-Emmanuel Komoé parle du jeu de société traditionnel de son pays, ses yeux s'illuminent. Si l'awalé permet au jeune homme de 25 ans de rester en contact avec ses origines ivoiriennes, il lui permet aussi de raconter qui il est aux gens qu'il rencontre au Canada. C'est avec fierté qu'il explique les règles de ce jeu africain fait de bois.

Une entrevue avec Pierre-Emmanuel Komoé

Des pas de danse au rythme du monde

Le Kirundi, c'est la danse que Ketty Mutoni souhaite faire découvrir à tout le monde. Cette danse traditionnelle du Burundi, d'où elle vient, est une façon de garder sa culture bien en vie, à Regina. Elle veut partager son savoir avec sa communauté pour que d’autres jeunes Burundais puissent s'en inspirer. Âgée de 25 ans, Ketty espère un jour voir des gens issus d’autres nationalités se joindre à ses cours de danse.

Une entrevue avec Ketty Mutoni

Ce que j'apporte ICI

Pour ce projet réalisé en partenariat avec le Réseau en immigration francophone de la Saskatchewan et la Société historique de la Saskatchewan, Radio-Canada part à la rencontre de trois jeunes immigrants qui ont accepté de raconter leur histoire. Il s'agit de découvrir, grâce à leur témoignage, ce que ces jeunes, venus d'ailleurs, ont apporté dans leur pays d'accueil.

Les vidéos ont été réalisées par le vidéojournaliste Adnan Mohamad, de Radio-Canada.

Saskatchewan

Francophonie