•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Boeing 737 MAX 8 : les changements sont aux frais des passagers

Des appareils Boeing alignés.

Des Boeing 737 MAX 8 stationnés en novembre 2018 sur le site du fabricant d'avions à Renton dans l'État de Washington.

Photo : Associated Press / Ted S. Warren

Radio-Canada

Le Canada a décidé de ne pas clouer au sol les Boeing 737 MAX 8, comme l'ont fait d'autres pays. Certains voyageurs s'inquiètent et redoutent l'idée de prendre cet avion. Ont-ils des recours?

Une quarantaine d’appareils Boeing 737 MAX 8 sont en service au Canada. Air Canada en possède 24, West Jet 13 et Sunwing 4.

Certains passagers, qui ne se sentent pas en sécurité après les récents écrasements de deux appareils de ce type, ont exprimé sur les réseaux sociaux leur souhait de modifier leurs plans afin d'éviter de voler sur un 737 MAX 8.

Sunwing a décidé de suspendre « temporairement » les opérations des 737 MAX 8 « pour des raisons commerciales évolutives non liées à la sécurité ». L'entreprise se dit confiante de pouvoir minimiser l'impact de ce changement pour les voyageurs, dans la mesure où ce modèle d'avion représente moins de 10 % de sa flotte.

Air Canada soutient avoir mis en place « une politique flexible » pour permettre aux clients de modifier leurs réservations, ainsi qu'une « politique de bonne volonté » pour ceux qui ne souhaitent pas prendre place à bord d'un 737 MAX 8. Le transporteur autorise également ses employés à demander une affectation différente s'ils sont préoccupés à l'idée de travailler dans ce type d'avion.

West Jet n'a pas répondu à nos demandes d'information.

Si vous utilisez une autre compagnie aérienne qui a des 737 MAX 8 dans sa flotte et que vous souhaitez modifier ou annuler votre vol, il est cependant probable que vous devrez payer les frais associés à ces changements, selon l'agence de voyages Flight Centre.

Interdictions et vols annulés

Par ailleurs, puisque plusieurs pays ont décidé de fermer leur espace aérien à ces appareils, les transporteurs devront par eux-mêmes changer le type d'avion qu'ils emploient pour certaines liaisons afin de ne pas se heurter à l’interdiction de vol.

Air Canada a ainsi annulé ses vols Halifax–Londres et Saint-Jean de Terre-Neuve-Londres mardi et mercredi.

L'Union européenne vient de se joindre à la liste d'États et entités interdisant aux Boeing 737 MAX de survoler son espace aérien.

Les États-Unis, dont un grand nombre de compagnies aériennes emploient ces appareils, ont décidé, pour le moment, de ne pas clouer au sol ces avions, mais veulent obliger Boeing à procéder à des modifications du 737 MAX 8 et du 737 MAX 9.

Avec les informations de l'AFP et de La Presse canadienne

Économie