•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des appareils de dépistage du cannabis au Service de police du Grand Sudbury

Barrage routier sous la supervision de policiers.

Les services policiers soulignent que l’unité de gestion de la circulation doit s’adapter aux nouvelles lois après la légalisation du cannabis.

Photo : Radio-Canada / Daniel Coulombe

Radio-Canada

Le Service de police du Grand Sudbury a acquis de nouveaux appareils de dépistage de cannabis et de cocaïne. Les agents de l'unité de gestion de la circulation recevront bientôt la formation nécessaire pour s'en servir.

La Commission des services policiers du Grand Sudbury a été avisée lundi de l’acquisition de six appareils pour des tests routiers.

Le sergent Tim Burtt souligne toutefois que les résultats de l’appareil ne seront pas suffisants pour porter des accusations de conduite avec les facultés affaiblies.

C’est pour des infractions provinciales, affirme-t-il.

Le policier souligne que les tests seront particulièrement utiles pour les conducteurs à qui l’on interdit toute consommation.

Il y a une politique de tolérance zéro pour les conducteurs de véhicules commerciaux, les détenteurs de permis progressifs et les jeunes conducteurs, a-t-il dit.

Le nombre des cas de conduite sous l’influence de l’alcool est à la hausse, soutient M. Burtt.

Une femme souffle dans un ivressomètre.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

La programme RIDE de la PPO se tient du 23 novembre au 2 janvier prochain en Ontario.

Photo : PC

En 2018, l’unité de gestion de la circulation a fait enquête sur 10 accidents mortels.

L’alcool ou la drogue ou une combinaison des deux ont joué un rôle dans quatre de ces décès.

Forces de l'ordre

Justice et faits divers