•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La vaccination contre la rougeole monte en flèche en Colombie-Britannique

Chargement de l’image

Un laboratoire où est testée l'efficacité des vaccins.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2019 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Selon la régie de la santé du Fraser, le nombre de personnes à qui on a administré un vaccin a plus que doublé entre le 25 février et le 3 mars, compararativement aux données de 2018. Cependant, l'immunité collective n'est pas encore atteinte dans les écoles du Grand Vancouver, où l'épidémie a commencé.

C’est pourquoi le directeur scientifique de l'Institut du développement de la santé des enfants et des adolescents, le Dr Shoo Lee, estime que Santé Canada devrait rendre la vaccination obligatoire.

Chargement de l’image
Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le Dr Shoo Lee, directeur scientiphique de l'Institut de développement de la santé des enfants et des adolescents visite l'institut de recherche de l'hôpital pour enfants de la province.

Photo : Radio-Canada

« Je pense qu'une loi pourrait être une bonne chose, le gouvernement a aussi la responsabilité de protéger la communauté. »

— Une citation de  Shoo Lee, directeur scientifique de l'Institut de développement de la santé des enfants et des adolescents

Le ministre de la Santé, Adrian Dix, souhaite prochainement instaurer un registre de vaccination obligatoire dans les écoles pour améliorer les taux d'immunisation.

En attendant, la province continue d'assurer des services de vaccination constants à Vancouver. On peut ainsi se faire vacciner dans certaines pharmacies London Drugs de la ville toute la semaine.

Plusieurs autorités de santé à travers la province ont enregistré 17 000 demandes de vaccins contre la rougeole, les oreillons et la rubéole, depuis le début de l'épidémie, à la fin du mois de janvier.

En date du 9 mars, il y avait 18 cas de rougeole déclarés en Colombie-Britannique.

Selon Santé Canada, la rougeole est causée par un virus qui peut vivre dans le nez, la bouche, les yeux ou la peau. Les symptômes se manifestent de 7 à 18 jours après l’exposition. Il s'agit de fièvre, de toux et d'irritabilité, selon Santé Canada.

Avec les informations de Nora Chabib

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !