•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des compteurs d'eau moins chers que prévu à Sept-Îles

Deux appareils circulaires de métal, avec des embouts aux extrémités pour y connecter des tuyaux.

Des formats de compteurs d'eau

Photo : Radio-Canada / Daniel Fontaine

Radio-Canada

La Ville de Sept-Îles a déboursé la somme de 120 000 $ pour l'achat de compteurs d'eau. Le conseil municipal en a fait l'annonce lundi soir à l'occasion d'une séance publique du conseil municipal.

Cette première commande à grande échelle permettra de munir environ la moitié des établissements publics, commerciaux et industriels de la Municipalité de compteurs d'eau.

La Ville achètera les compteurs d'eau manquants en début d'année prochaine.

L'administration municipale souhaite aussi installer 24 compteurs d'eau pour mesurer la consommation d'eau dans différents secteurs de la ville.

L'objectif est d'établir plus facilement une fuite et de colliger de l'information sur la consommation des citoyens, affirme le maire de Sept-Îles, Réjean Porlier.

Il faut connaître la consommation résidentielle, fait valoir M. Porlier. Il y a différentes stratégies pour lesquelles les Villes ont opté. On a opté pour la sectorisation. C'est-à-dire qu'on va installer des compteurs d'eau pour des secteurs, mais pas directement dans les maisons.

Il porte une chemise et un veston à l'occasion de la rencontre du Nouvel An.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le maire de Sept-Îles, Réjean Porlier

Photo : Radio-Canada

On va prendre des mesures pour voir à quoi ressemble la consommation, mais ce n'est pas avec l'idée de tarifer le résident.

Réjean Porlier, maire de Sept-Îles

Le maire Porlier affirme que la facture des compteurs d'eau est beaucoup moins élevée que le prévoyait la Municipalité.

La Ville anticipait au départ une facture de 500 000 $.

Là on est plus autour de 300 000 $, indique Réjean Porlier. Ce que disait M. Gwilliam, finalement, c'est une bonne surprise qu'on a eue. Ça va être beaucoup moins dispendieux.

Le maire de Sept-Îles qualifie ces nouveaux chiffres de « bonne surprise ».

Avec les informations de Laurence Royer

Côte-Nord

Politique municipale