•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'Ontario bannira les cellulaires des classes dès la prochaine année scolaire

Des enfants utilisant un téléphone intelligent.

Le gouvernement de l'Ontario annoncerait cette semaine que les téléphones cellulaires seront bannis des salles de classe des écoles publiques.

Photo : getty images/istockphoto / Ridofranz

Radio-Canada avec La Presse canadienne

Le gouvernement de l'Ontario annoncera cette semaine qu'à compter de la prochaine année scolaire, les téléphones cellulaires seront bannis des salles de classe des écoles publiques.

La Presse canadienne a aussi appris que les conseils scolaires et les directions d'écoles seraient responsables d'appliquer l'interdiction.

Lors de la campagne électorale, l'an dernier, le Parti progressiste-conservateur avait proposé dans son programme une telle interdiction, qui est déjà en vigueur dans certaines écoles.

Il y aurait des exceptions à la règle

Les enseignants seraient autorisés à utiliser le cellulaire pour parfaire leur travail et son usage serait aussi permis aux élèves ayant des besoins spéciaux ou qui ont des états de santé particuliers.

Des sources gouvernementales qui ont requis l'anonymat ont indiqué qu'une consultation a été faite dans le milieu de l'éducation et qu'environ 97 % des répondants ont favorisé une certaine restriction du cellulaire dans les salles de classe.

Le Conseil scolaire du district de Toronto a déjà appliqué une interdiction pendant quatre ans. Elle a ensuite fait marche arrière afin d'octroyer aux enseignants le pouvoir de décider ce qui était le mieux pour leurs élèves.

Le Conseil avait aussi conclu qu'un bannissement de cet outil technologique pourrait nuire au développement scolaire de certains élèves.

En revanche, en 2015, une étude britannique de la London School of Economics and Political Science menée parmi des élèves ayant de moins bons résultats scolaires a démontré qu'ils performaient beaucoup mieux dans les examens dans un contexte d'exclusion du téléphone cellulaire en classe.

La ministre de l'Éducation de l'Ontario s'avance

Les élèves de l'Ontario doivent pouvoir se concentrer sur leur apprentissage et non sur leur téléphone cellulaire, a affirmé Lisa Thompson, ministre de l'Éducation de l'Ontario, dans un courriel envoyé à Radio-Canada.

L'automne dernier, nous avons lancé la plus importante consultation sur l'éducation de l'histoire de l'Ontario. Au cours de cette consultation, nous avons appris que 97 % des répondants étaient en faveur d'une certaine forme d'interdiction des téléphones cellulaires, a ajouté la ministre.

Notre gouvernement va interdire les téléphones cellulaires dans les salles de classe.

Lisa Thompson, ministre de l'Éducation de l'Ontario

À compter de la prochaine année scolaire, les téléphones cellulaires ne seront plus autorisés dans les salles de classe, à moins qu'ils ne soient nécessaires à des fins éducatives, médicales et de santé, ou pour répondre à des besoins spéciaux, a précisé Mme Thompson.

En interdisant l'utilisation de téléphones cellulaires qui distrait l'apprentissage, nous aidons les élèves à se concentrer sur l'acquisition des compétences fondamentales dont ils ont besoin comme la lecture, l'écriture et les mathématiques.

Nous ferons une annonce officielle dans un avenir proche, a-t-elle conclu.

Ottawa-Gatineau

Éducation