•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Fermeture de la station du Dépôt : peu de craintes chez les commerçants

La rue King Ouest.
Les autobus s'arrêteront directement rue King, mais pas devant les entrées des commerces. Photo: Radio-Canada
Radio-Canada

L'Association des gens d'affaires du centre-ville de Sherbrooke (AGACVS) voit d'un bon oeil l'abandon de la station du Dépôt à compter de la fin de l'été prochain.

Consultée à plusieurs reprises par la Société de transport de Sherbrooke (STS), l’Association se réjouit de voir ses inquiétudes prises en considération dans le plan de déménagement de la station d'autobus.

Le projet qui nous a été présenté nous satisfaisait grandement.

Annie Faucher, vice-présidente de l’AGACVS

Jamais plus de deux autobus ne se retrouveront en même temps dans les espaces prévus, rue King, situés entre la rue Wellington et la voie ferrée. Qu'une ou deux places de stationnement seront retirées de chaque côté de la rue King et les autobus ne s’arrêteront pas directement devant l’entrée des commerces.

Le passage plus fréquent d’autobus « plus près de la trame commerciale » pourrait inciter les Sherbrookois à se rendre davantage au centre-ville, selon la vice-présidente de l’AGACVS, Annie Faucher.

L’AGACVS se questionnait aussi sur la pollution engendrée par ces autobus. La STS a mentionné que les autobus hybrides pourraient être programmés pour n’utiliser que l’énergie verte lors de leurs déplacements dans le secteur.

Alors que la Ville de Sherbrooke travaille présentement à la revitalisation du centre-ville, notamment avec la création d’un pôle multimodal, l’AGACVS a demandé à la Ville de se pencher sur la mise en place d’un nouveau bloc sanitaire. Les nombreux événements tenus l’été au centre-ville et la fermeture de la station du Dépôt entraîneront une absence de service.

Estrie

Affaires