•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les abonnés de Netflix regardent ses contenus en moyenne 2 h par jour

Une télécommande avec un bouton netflix pointe vers un écran de télévision.

Les abonnés de Netflix regardent ses contenus sur leur écran de télévision.

Photo : Getty Images / tcerovski

Radio-Canada

Le service de diffusion en continu Netflix arrive à garder captifs ses abonnés en moyenne deux heures par jour, selon la vice-présidente au contenu original de la plateforme, Cindy Holland, lors d'une conférence à Jérusalem lundi.

On ne précise cependant pas si cette moyenne est influencée par le fait que plusieurs utilisateurs partagent un même abonnement.

Cindy Holland a aussi dévoilé que la majorité des abonnés de Netflix dans le monde regardaient les contenus de la plateforme sur leur écran de télévision et plusieurs autres appareils électroniques à la maison, plutôt que sur leur téléphone intelligent. Dans les pays émergents, les utilisateurs ont plus tendance à utiliser leur téléphone pour regarder Netflix.

Netflix, différent de Google et de Facebook

La vice-présidente a soutenu que la priorité de Netflix était le divertissement. « Nous sommes très différents de compagnies comme Google et Facebook. Nos modèles d’affaires sont différents. Nous ressemblons plus à la télévision câblée », a soutenu Cindy Holland.

Les deux femmes posent en regardant la caméra et souriant.

Cindy Holland et Catherine Zeta-Jones lors d'une fête à Los Angeles le 27 janvier 2019

Photo : getty images for netflix / Presley Ann

Cette dernière a aussi réitéré l’intention de Netflix d’accroître sa production internationale. Le géant américain est maintenant implanté dans 190 pays et réalise plus de 80 % de ses acquisitions hors des États-Unis.

Le succès de Narcos est l’un des exemples mis de l’avant par Cindy Holland pour montrer que des séries réalisées dans d’autres langues que l’anglais touchent les spectateurs dans le monde entier. « Si une série fonctionne vraiment bien sur son marché national, elle fonctionnera partout », a-t-elle déclaré.

Elle cite aussi l’adaptation à venir du roman phare de Gabriel García Márquez Cent ans de solitude comme contenu intéressant dans une autre langue que l’anglais.

Avec les informations de Variety

Télé

Arts