•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La STS fermera définitivement la station du Dépôt cet été

Un autobus en transit à la station du Dépôt.

La station du Dépôt sera fermée à compter du 19 août.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Dès la fin de l'été, la Société de transport de Sherbrooke (STS) abandonnera la station du Dépôt. Les autobus s'arrêteront désormais directement rue King Ouest.

Les chauffeurs de la STS demandaient depuis plusieurs mois déjà l’abandon de la station du Dépôt pour des raisons de sécurité et d’efficacité. Même si des panneaux indiquent qu'il est interdit de circuler dans le débarcadère, de nombreux automobilistes, particulièrement des usagers du service de livraison de colis de Limocar, s'y aventurent régulièrement selon les gardiens de sécurité interrogés sur place.

Des panneaux d'accès interdit à l'entrée de la Station du Dépôt.

De nombreux automobilistes circulent dans le Station du Dépôt malgré l'interdiction d'y entrer.

Photo : Radio-Canada

La STS et la Ville de Sherbrooke en sont venues aux mêmes conclusions. La proximité de la station du Cégep, instaurée en 2009, rendait aussi la station du Dépôt moins utile. Près du deux tiers des usagers du service d’autobus ne faisaient que passer par la station du Dépôt sans y changer de ligne.

À compter du 19 août, les autobus s’arrêteront de chaque côté de la rue King Ouest puis, plus tard, un pôle d’échanges multimodal sera créé au centre-ville. Ce nouveau projet s’inscrira dans le Plan d’aménagement et de développement du secteur Wellington Sud, qui sera présenté à l’automne prochain. Selon les estimations de la Ville de Sherbrooke, le fait de ne plus emprunter la Station du Dépôt permettra de sauver 5000 heures de déplacement par année. Ces heures pourront être redistribuées dans le réseau de la STS.

D’ici là, pour assurer une bonne fluidité de la circulation, des feux prioritaires, aussi appelés feux chandelles, seront installés pour « faciliter la réintégration des autobus à la circulation » indique la STS.

Jean-Pierre Guay, président du syndicat des chauffeurs de la STS s’est voulu rassurant : Ce serait différent de ce qu’on a vécu dans le passé. Ce ne serait plus un centre d’échanges de chauffeurs d’autobus [...] il n’y aurait pas de temps d’attente. Ce serait seulement des arrêts [au besoin].

M.Guay croit que le mécontentement des usagers découle d’une mauvaise compréhension des enjeux et d’un manque d’informations concernant les caractéristiques du futur projet.

Une séance d’informations aura lieu le 19 mars à 19h au Musée de la nature et des sciences de Sherbrooke.

Le président de la STS, Marc Denault, soutient que le déménagement de la Station du Dépôt est inévitable, mais que la population pourra faire part de ses craintes et de ses suggestions pour la suite du développement du réseau lors de cette soirée.

Estrie

Politique municipale