•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des amoureux des phoques s’aventurent sur les glaces au péril de leur vie

Deux personnes sur la glace avec le centre-ville de Charlottetown en arrière-plan.

Cette photo prise dimanche montre des citoyens qui marchent sur les glaces dans le port de Charlottetown pour aller observer de près des phoques.

Photo : Twitter/@RCMPPEITraffic

Radio-Canada

La Gendarmerie royale du Canada (GRC) prévient les Prince-Édouardiens qui s'aventurent sur les glaces dans le port de Charlottetown pour voir de près des phoques qu'ils mettent leur vie en danger.

La force policière a reçu plusieurs appels, dimanche, concernant des gens qui avaient stationné leur véhicule sur le pont Hillsborough pour observer des phoques en contrebas.

En arrivant sur place, des policiers ont vu des personnes qui s’étaient aventurées sur la glace pour photographier les phoques de près, alors qu’il y avait de l’eau libre de glace tout près.

L’eau libre et les courants sous la glace rendent ce comportement dangereux, affirme l’agent Jamie Parsons, de la GRC. L’eau bouge vite avec les marées montantes et descendantes. Et la glace est imprévisible dans le port. 

De l'eau libre près du rivage au centre-ville de Charlottetown.

Il y a de grands pans d'eau libre dans le port de Charlottetown.

Photo : Twitter/@RCMPPEITraffic

Des comportements similaires ont été signalés dans d’autres coins de l’Île-du-Prince-Édouard, ajoute l’agent Parsons. Dans certains cas, des citoyens s’étaient aventurés à une assez grande distance des côtes.

Les gens doivent se rappeler, dit-il, que les températures plus douces des derniers jours ont rendu les glaces imprévisibles.

Il souhaite également que les imprudents sachent qu’ils mettent potentiellement en danger la vie de premiers répondants qui seraient appelés à les secourir.

Avec les informations de CBC

Île-du-Prince-Édouard

Animaux