•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La réalité virtuelle pour la formation des futurs chirurgiens

Une image 3D d'une opération, des mains virtuelles procèdent à l'opération d'un os
La simulation virtuelle d'une opération avec le programme Precision OS Photo: precison OS
Alix-Anne Turcotti

L'Université de la Colombie-Britannique implante un nouveau programme de réalité virtuelle pour la formation des futurs chirurgiens orthopédiques. La technologie utilisée, Precision OS, a été créée par une entreprise de Vancouver.

L’un des fondateurs de cette technologie, Roberto Oliveira, estime que la réalité virtuelle est la meilleure façon de passer de la théorie à la pratique.

 La plupart des étudiants n’ont jamais utilisé de bistouri. C’est important qu’ils soient le plus tôt possible préparés à ce qui les attend dans une salle d’opération , affirme-t-il.

La technologie de réalité virtuelle place les étudiants dans les conditions réelles de leur futur métier. Équipé d’un casque d’écoute et de lunettes technologiques, l’utilisateur évolue dans un monde à 360 degrés. Il peut voir sa main générée par ordinateur, lorsqu’il cherche un outil, par exemple.

Le logiciel permet aux étudiants de prendre des décisions, de commettre des erreurs et de tirer des leçons de leurs exercices.

Testé par les étudiants

À la faculté de médecine de l’Université de la Colombie-Britannique, les futurs chirurgiens ont déjà eu l'occasion d’utiliser ce type de technologie.

Ryan Lohre, un chirurgien résident en orthopédie, affirme que la technologie virtuelle l’aide beaucoup dans son apprentissage.

 Je peux interagir avec un patient et utiliser cet appareil, qui est aussi réaliste que celui que j'utiliserai dans une salle d’opération , explique-t-il.

Le chirurgien orthopédique Danny Goel, qui travaille avec le programme Precison OS, estime que le logiciel permet aux étudiants d’en apprendre encore plus que sur un vrai corps humain.  ll y a des indications tactiles et visuelles qui les aident. Le logiciel calcule aussi au millimètre près s'ils sont suffisamment précis. 

Le programme de réalité virtuelle a la capacité de faire un compte rendu à l'utilisateur et de reprendre l’opération.

L’équipe de Precision OS a travaillé durant des années sur cette technologie. 

Avec les informations d’Anita Bathe, de CBC

Colombie-Britannique et Yukon

Enseignement universitaire