•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un incendie endommage l'urgence et le laboratoire de l’hôpital de Baie-Comeau

Camion de pompier dans le stationnement de l'hôpital
Les pompiers ont rapidement maîtrisé l'incendie. Photo: Radio-Canada / Olivier Roy Martin
Radio-Canada

Un incendie s'est déclaré tôt dimanche matin à l'Hôpital Le Royer de Baie-Comeau. Les dommages causés par le feu, maintenant éteint, forcent l'annulation d'interventions chirurgicales prévues pour le début de la semaine.

Le Centre intégré de santé et de services sociaux de la Côte-Nord (CISSS) indique que le feu a pris naissance dans un dépôt au laboratoire.

Selon Stéphane Tremblay, porte-parole de la Sûreté du Québec (SQ), personne n'a été blessé et aucune évacuation n'a été nécessaire. Cependant, la fumée et l'eau ont causé des dommages, tant au laboratoire qu'à l'urgence.

Le nettoyage est d'ailleurs commencé et l'évaluation des dommages est en cours.

Selon les premières informations que l'on possède, indique Stéphane Tremblay, l'incendie aurait été allumé volontairement par un patient dans des couvertures. La SQ a dépêché des techniciens en scène de crime.

Le suspect a été arrêté puis relâché. Selon la SQ, il est à l'hôpital pour recevoir des soins. Ce sera au procureur de déterminer si des accusations seront portées.

Une vingtaine de pompiers

Une vingtaine de pompiers de Baie-Comeau et de Pointe-Lebel sont intervenus. À leur arrivée, vers 8 h, ils ont constaté la présence de fumée au rez-de-chaussée et au premier étage.

Ils disent avoir mis environ une heure avant de maîtriser l'incendie.

Simon Leblanc, pompier et préventionniste au service incendie de Baie-ComeauSimon Leblanc, pompier et préventionniste au service incendie de Baie-Comeau Photo : Radio-Canada / Olivier Roy Martin

Le pompier et préventionniste au service incendie de Baie-Comeau, Simon Leblanc, décrit ce que les pompiers ont constaté à leur arrivée. Il y avait beaucoup, beaucoup de fumée dans les locaux, surtout au rez-de-chaussée et au premier étage, a-t-il raconté.

On voyait beaucoup de papiers qui ont été brûlés. Avec le gicleur, c'est sûr qu'il y a des dégâts.

Opérations chirurgicales annulées

Par ailleurs, l'incendie entraîne l'annulation de neuf interventions chirurgicales prévues lundi. Selon le CISSS, qui dit avoir contacté les patients concernés, l'eau et la fumée ont contaminé le matériel stérile du bloc opératoire.

Des employés ont été mandatés pour nettoyer et stériliser les équipements dans l'ensemble des salles d'opération.

Pour le moment, le CISSS indique que les chirurgies électives prévues lundi et mardi sont annulées.

Il importe de savoir que nous sommes tout de même capables de faire face aux urgences qui pourraient survenir, à l’exception des cas en orthopédie qui seront jugés au cas par cas par l’orthopédiste (en raison du manque d’équipement), précise dans un communiqué la responsable des relations médias du CISSS de la Côte-Nord, Sandra Morin.

Pour le reste de la semaine, nous allons fonctionner de façon « allégée » et faire les chirurgies les plus urgentes, notamment les cas de cancer.

Certains examens, comme des coloscopies ou des gastroscopies, auront quand même lieu lundi, selon Sandra Morin.

L'urgence demeure ouverte et accessible aux usagers.

Le CISSS invite néanmoins la population à contacter d'abord le 811 pour un problème de santé avant de se présenter à l'urgence.

Avec les informations d'Olivier Roy-Martin

Côte-Nord

Incendie