•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Jennifer Bellerose de Sherbrooke chantera l'hymne national pour les Rays de Tampa Bay

Jennifer Bellerose, âgée de 12 ans de Sherbrooke, chante l'hymne national au tournoi international Bantam de Sherbrooke

Jennifer Bellerose, âgée de 12 ans, chante l'hymne national au tournoi international bantam de Sherbrooke

Photo : Robert Legalut / Robert Legault

Radio-Canada

La jeune Jennifer Bellerose, âgée de 12 ans, vit un véritable rêve depuis les derniers jours. Elle a appris qu'elle chantera l'hymne national pour les Alouettes de Montréal et pour les Rays de Tampa Bay l'été prochain.

Un texte de Marie-Pierre Roy-Carbonneau

C'est une occasion inespérée pour la jeune fille, étudiante en vocation musique de l'école secondaire Mitchell-Montcalm, qui a tout simplement envoyé son portfolio aux responsables de l'équipe de football des Alouettes de Montréal, puis à ceux de l'équipe de baseball des Rays de Tampa Bay alors qu'ils affronteront les Blue Jays de Toronto.

La première nouvelle que j'ai reçue, c'est celle que j'allais chanter l'hymne national à Montréal lors du match des Alouettes, le 6 juin prochain. Et cette semaine, j'ai aussi appris que j'allais chanter les hymnes nationaux canadiens et américains lors du match de baseball des Rays de Tampa Bay à Tampa le 5 août, raconte la jeune fille.

Ça, c'est vraiment impressionnant, j'étais tellement contente!

Jennifer Bellerose

Une histoire de famille

Jennifer Bellerose chante depuis l'âge de 7 ans et suit, depuis maintenant deux ans, des cours de chant à l'école de musique Pianissimo de Sherbrooke.

La jeune fille affirme d'emblée que c'est son père qui lui a insufflé le goût du sport et du chant, par la même occasion.

Quand j'étais petite, j'écoutais le Canadien de Montréal avec mon père et le moment de l'hymne national, c'était toujours sacré. Un jour, il m'a demandé si j'avais envie de le chanter. J'ai commencé dans un tournoi pour les tout-petits, Léandre Cayer, et j'ai adoré ça.

Jennifer Bellerose

Les tours de chant de Jennifer ont d'abord débuté dans les arénas de la Ligue de hockey junior majeure du Québec où elle a chanté notamment pour le Phoenix de Sherbrooke, les Tigres de Victoriaville, l'Océanic de Rimouski, les Remparts de Québec et au baseball, l'été, pour les Capitales de Québec et les Aigles de Trois-Rivières.

La famille Bellerose en profite pour suivre Jennifer dans ses déplacements, pour le plaisir d'être ensemble et simplement, pour l'expérience de vie.

On appuie Jennifer, sans pression, pour l'expérience. C'est vraiment une belle histoire de famille.

Jean-François Bellerose, père de Jennifer Bellerose

Aujourd'hui, on est à Rimouski, Jennifer va chanter pour l'Océanic, ma mère est descendue avec nous, souvent les cousines viennent. [...] À Tampa, les grands-parents vont être là, on va passer quelques jours à la plage en même temps, illustre le père.

La jeune fille chantera donc l'hymne national lors du match de l'Océanic de Rimouski, samedi après-midi.

Les parents de Jennifer Bellerose, Valérie Beaudoin et Jean-François Bellerose, ont décidé d'inscrire leur fille à des cours de chant quand des enseignants leur ont dit avoir repéré chez elle un réel talent. Son rêve ultime serait de chanter l'hymne national pour le Canadien de Montréal au Centre Bell.

Sa prochaine prestation dans la région de l'Estrie se tiendra le 23 mars à Richmond dans le cadre d'un match de hockey bénéfice pour la fondation Justin-Lefebvre, alors que des anciens joueurs de la LNH s'affronteront à l'aréna P. E. Lefebvre.

Estrie

Musique