•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un hipster se reconnaît à tort sur une photo illustrant le conformisme des hipsters

Un homme de profil avec une barbe portant une chemise et une tuque regarde devant lui.

Cette image a été utilisée dans un article du magazine MIT Technology Review pour illustrer « l'effet hipster ».

Photo : Getty Images / Yuri Arcurs

Radio-Canada

Aux États-Unis, un homme a menacé un magazine de poursuites judiciaires pour avoir utilisé une photo de lui afin d'illustrer un article clamant que tous les hipsters se ressemblent. Ironie du sort : la photo montrait un autre hipster que lui.

La semaine dernière, le magazine MIT Technology Review a publié un article intitulé « L’effet hipster : pourquoi les anticonformistes finissent tous par se ressembler ». Pour illustrer cet article, le magazine a utilisé la photo d’un hipster tirée de la banque de photos Getty Images.

Un homme s’est reconnu sur cette photo et s’en est plaint auprès du magazine, blâmant le manque d’éthique journalistique de la revue et l’utilisation de sa photo sans sa permission. Dans son courriel, il a également indiqué son intention d’entamer des poursuites judiciaires.

Le directeur artistique de MIT Technology Review a alors contacté Getty Images, qui lui a répondu que le nom du mannequin posant sur la photo n’était pas le même que celui de l’homme mécontent. Ce dernier a fini par reconnaître que ce n’était pas lui sur la photographie.

Dans une entrevue accordée à CBC, Gideon Lichfield, le rédacteur en chef du magazine, s’est exprimé au sujet de cette histoire : « Je crois que cela démontre ce que l’étude citée dans l’article suggère : tous les hipsters se ressemblent. »

Avec les informations de CBC