•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Disney offrira tout son répertoire sur sa plateforme numérique

Les trois personnages se tiennent debout côte à côte.

Les personnages Elsa, Anna et Kristoff de La reine des neiges

Photo : Disney

Radio-Canada

Les 101 dalmatiens, Le roi lion, La belle et la bête, ces films de Disney seront bientôt offerts par le nouveau service en ligne de la compagnie, Disney+, en même temps que le catalogue complet de la compagnie. Mais ne les cherchez plus sur d'autres plateformes, Disney se gardera l'exclusivité de son catalogue.

Normalement, Disney s’est toujours montré très protecteur de ses films et leur diffusion, en restreignant l’accès et en les diffusant au compte-gouttes sur les plateformes numériques. Tout ceci va changer, mais seulement sur leur plateforme.

Récemment, alors qu’il s’adressait aux actionnaires de la compagnie, le président-directeur général de Disney, Bob Iger, a déclaré que « Disney+ offrira peu après son lancement des films qui étaient traditionnellement gardés dans une sorte de voûte ».

L’arrivée de Disney+ sera donc un changement de politique majeur pour la société, qui, jusqu’à présent, a délibérément créé une pénurie artificielle de ses films en offrant des rééditions limitées et rares.

Simba, Timon et Pumba dans « Le roi lion »Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Simba, Timon et Pumba dans « Le roi lion »

Photo : « Le roi lion », 1994

D’ailleurs, le divorce de Disney avec Netflix en 2019 a déjà été annoncé. Avec l’arrivée de Disney+, la compagnie va rapatrier la diffusion numérique de tous ses films sur sa plateforme. À moins de payer un abonnement, il ne sera plus possible de regarder les films de Disney sur un autre service de diffusion en ligne.

Actuellement, 34 films de Disney circulent hors de la fameuse voûte. Par exemple, on peut regarder La belle et la bête et La petite sirène si on est abonné à Netflix. On peut aussi louer Les 101 dalmatiens sur iTunes. Mais il est impossible d’y louer Aladin, que l’on peut seulement acheter.

Est-ce que les consommateurs, surtout les parents, vont acheter un autre abonnement ou se contenter de leur collection de films en format Blu-ray et DVD achetés à prix fort? Disney pense que les consommateurs vont s'abonner, puisque leur marque est une géante et une incontournable en matière de divertissement jeunesse.

Avec les informations de The Verge

Cinéma

Arts